(Photo Tom Olmscheid, AP)

Guillaume Latendresse vient de compléter son premier match avec le Wild.

Après-midi plutôt tranquille pour lui. Son nouvel entraîneur, Todd Richards, l'a utilisé au sein du troisième trio en compagnie de Cal Clutterbuck et Kyle Brodziak, deux joueurs qui ne menaceront jamais Ovechkin pour le titre des compteurs. Latendresse a joué 14 minutes et n'a pas été employé en supériorité numérique.

Il a appliqué quelques bonnes mises en échec, obtenu une chance de compter en troisième en contournant le filet à sa façon typique mais sinon, rien de spécial. Il ne faut pas s'attendre à des miracles non plus quand on joue avec Clutterbuck et Brodziak. Les trois ont connu une présences très difficile avec moins de deux minutes à faire dans le match mais le Wild a résisté même si l'adversaire a passé une longue minute en territoire adverse.

Le trio a terminé son match avec une fiche de -1 mais Latendresse n'a rien à voir avec ce but marqué contre son trio en deuxième période.

Todd Richards a préféré utiliser Chuck Kobaseew à la droite de Mikko Koivu et Andrew Brunette et la stratégie a été payante. Kobaseew,  acquis des Bruins plus tôt cette saison en retour d'un choix de deuxième ronde, a réussi un tour du chapeau, dont le troisième but dans un filet désert pour confirmer la victoire de 5-3 de son club contre le Colorado. Mikko Koivu a amassé trois aides. En l'absence de Martin Havlat, Pierre-Marc Bouchard, Antti Miettinen et Petr Sykora, Éric Bélanger, Owen Nolan et James Sheppard formaient le second trio.

Vous comprendrez qu'il faudra plus d'un match pour évaluer Latendresse et que je ne commenterai pas ses performances à chaque rencontre, mais puisque l'échange a tant fait jaser cette semaine, j'étais curieux de vous faire un rapport de son premier match.