L'entraîneur des Islanders de New York, Scott Gordon, vient d'être mis à la porte.

Mathias Brunet

J'ai souri en apprenant la nouvelle. À quand le congédiement du directeur général Garth Snow ou, encore mieux, au départ du propriétaire Charles Wang?

Ce n'est pas Gordon, après tout, qui a échangé Roberto Luongo, Olli Jokinen au Panthers de la Floride en retour de Mark Parrish, Oleg Kvasha, puis repêché Rick DiPietro à la place de Dany Heatley ou Marian Gaborik.

Ce n'est pas Gordon qui a accordé un contrat de 15 ans à un gardien fragile comme DiPietro.

Ce n'est pas Gordon qui a échangé son premier choix (Jason Spezza) et Zdeno Chara contre Alexei Yashin, puis donné 100 millions sur dix ans à Yashin (un salaire toujours comptabilisé au sein de la masse salariale de l'équipe).

Ce n'est pas Gordon qui a demandé à une réunion de propriétaires s'il pouvait mettre un lutteur sumo devant le filet question de couvrir le maximum d'angles.

Ce n'est pas Gordon qui a embauché des étudiants pour décrire les matchs des Islanders, question de sauver des coûts.

J'arrête, la liste pourrait être longue...