Tout le monde fait la même erreur, ou presque. Celle d'attribuer aux directeurs généraux les choix au repêchage de leur équipe. Les DG ont pourtant très peu à dire au moment du repêchage. Ils ont assez de suivre les rangs professionnels qu'ils laissent à leurs dépisteurs la délicate tâche d'épier les meilleurs espoirs amateurs et de dresser des listes de sélection en conséquence. À moins de détenir l'un des premiers choix, le DG donne carte blanche à son directeur du recrutement. Pour vous permettre d'y voir un peu plus clair sur ce qui se trame dans les coulisses à l'approche du repêchage de la LNH, le 24 juin, La Presse vous présente chaque jour, par division, la liste des directeurs du recrutement de chaque club, un bref aperçu de leur travail et les besoins de chaque équipe. Aujourd'hui: la division Pacifique.

Mathias Brunet