La Ligue nationale de hockey refuse de commenter l'accord de principe survenue entre la NFL et les 4500 anciens joueurs qui la poursuivait dans le dossier des commotions cérébrales. La NFL a accepté de verser 675 M$ à ces joueurs pour compenser les dommages à long terme au cerveau qu'ils auraient subi au cours de leur carrière.

Mathias Brunet

La LNH peut se cacher la tête dans le sable comme elle veut. Elle aura à faire face à ses responsabilités éventuellement. La suite ne sera pas jolie et elle coûtera cher, très cher à la Ligue nationale de hockey. Le phénomène des commotions cérébrales dans le hockey ne va pas en diminuant et on commence à peine à découvrir les dommages irréversibles à long terme que les athlètes subissent. Il est temps qu'on cesse de les utiliser comme de la chair à canon.

Ce n'est que la "pointe de l'asperge...", comme aurait si bien dit Jean Perron.