Quand votre club possède autant de talent, l'entraîneur peut se permettre de donner des leçons à ses meilleurs jeunes.

Mathias Brunet

Malgré une première moitié de saison étonnante, Jon Cooper a rayé Mikhail Sergachev de la formation hier. L'ancien choix de première ronde du Canadien a 27 points en 47 matchs et une fiche de +11 cette année, mais Cooper n'était pas satisfait de son rendement récemment.

Le jeune homme de 19 ans a obtenu quatre points à ses 15 derniers matchs, avec une fiche de -1. Pour vous éviter des calculs, il avait donc amassé 23 points à ses 32 premiers matchs avec une fiche de +12.

La décision demeurait audacieuse puisque l'équipe était déjà privées de Victor Hedman. Mais le Lightning l'a néanmoins emporté 4-3 en surtemps devant les Predators de Nashville hier. Sergachev demeure un joyau et son talent ne doit être remis en doute pour une petite tape sur les doigts.

Sergachev a néanmoins déjà atteint le plateau des 40 matchs, le Canadien est donc assuré de conserver le deuxième choix conditionnel qu'il aurait eu à céder avenant le contraire. Il détient donc trois choix de deuxième ronde: le sien, celui obtenu dans l'échange de Tomas Fleischmann et Dale Weise pour Philip Danault et celui des Capitals de Washington acquis pour Lars Eller.

Celui des Hawks gagne en valeur puisque Chicago occupe désormais le 22e rang au classement général. La victoire du CH hier lui permet maintenant de devancer Arizona, Buffalo, Ottawa, Vancouver, Floride et Edmonton. Ses chances de remporter la loterie du repêchage viennent de tomber à 6,7%. Montréal est toujours à neuf points d'une place en séries.

Mais la soirée de trois points de Jonathan Drouin pourrait le relancer. Il a sept points à ses sept derniers matchs, 25 points en 43 matchs. Alex Galchenyuk, lui, a 20 points à ses 25 derniers matchs.