L'attaquant Mason Raymond des Canucks de Vancouver manquera à l'appel pour le septième match de la finale de la Coupe Stanley et il pourrait avoir besoin d'une convalescence de quatre mois en raison d'une blessure au dos.

LA PRESSE CANADIENNE

Raymond a subi une fracture par compression d'une vertèbre, lundi soir, dans la défaite de 5-2 des Canucks aux dépens des Bruins lors du sixième match à Boston.

Raymond aura besoin de trois à quatre mois pour se rétablir. Aucun autre détail n'a été fourni dans le communiqué émis par les Canucks.

Les Canucks accueilleront les Bruins pour le match ultime de la série finale, mercredi.

Raymond, âgé de 25 ans, s'est blessé quand il a été poussé contre la bande par le défenseur des Bruins Johnny Boychuk à la 20e seconde de la première période. Il était penché avec le bâton de Boychuk entre les jambes quand Boychuk l'a projeté contre la clôture.

Aucun pénalité n'a été décernée sur le jeu.

Raymond est demeuré étendu sur la patinoire pendant plusieurs minutes avant que ses coéquipiers l'aident à quitter la patinoire. Il a été transporté à l'hôpital de Boston pour être examiné.

Il en est à sa quatrième saison avec les Canucks. Il totalise deux buts et six passes en 24 matchs éliminatoires cette année. En 70 rencontres en saison régulière, il a amassé 15 buts et 24 passes.

Raymond se joint à la liste déjà bien garnie des blessés dans le camp des Canucks.

Le défenseur Dan Hamhuis est absent pour une blessure dont on ignore la nature tandis que Mikael Samuelsson est à l'écart du jeu après avoir été opéré avec succès pour une hernie.

Le défenseur Aaron Rome est sous le coup d'une suspension pour son coup à la tête de Nathan Horton des Bruins lors du troisième match.

Finalement, le centre Ryan Kesler et le défenseur Christian Ehrhoff jouent en dépit de possibles blessures.