Mathias Brunet analyse les forces en présence dans la série entre le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride et celle opposant l’Avalanche du Colorado aux Blues de St. Louis.

Publié le 17 mai
Mathias Brunet
Mathias Brunet La Presse

Lightning de Tampa Bay contre Panthers de la Floride

Le Lightning de Tampa Bay a eu besoin d’aller au bout de ses ressources pour vaincre les Maple Leafs de Toronto, grâce à deux buts de Nick Paul dans le septième et ultime match. Et Tampa a tout de même accordé 24 buts en 6 matchs aux Leafs. À la veille du premier affrontement contre les Panthers, on ne savait toujours pas si le brillant Brayden Point allait guérir à temps pour le début de la série. Heureusement, les acquisitions de fin de saison Paul, le héros du septième match, et Brandon Hagel amènent de la profondeur. Tampa, on le rappelle, tente de devenir le premier club depuis les Islanders de New York au début des années 1980 à remporter trois Coupes Stanley consécutives.

Meilleure équipe en saison avec 122 points, les Panthers ont eu une certaine frousse contre les Capitals de Washington, mais remporté trois matchs consécutifs pour éliminer les Caps et franchir le premier tour pour la deuxième fois seulement de leur histoire, après leur finale de la Coupe Stanley en 1996.

Les Panthers ont vaincu les Capitals malgré leur inefficacité en supériorité numérique. Ils ont en effet été blanchis… en 18 tentatives !

D’ailleurs les gros canons des Panthers ont été plutôt discrets à l’attaque contre Washington ; Carter Verhaeghe et Claude Giroux trônent au sommet des compteurs de l’équipe après six matchs. S’il fallait que les Huberdeau, Reinhart et Bennett explosent en deuxième ronde…

Le défenseur Aaron Ekblad semble bien rétabli de sa blessure en saison et il est chargé avec l’ancien défenseur du Canadien Ben Chiarot d’affronter les gros trios adverses. Le gardien Sergei Bobrovsky, dont le poste a semblé menacé par moments au cours de l’hiver, a connu un solide premier tour.

PHOTO DAN HAMILTON, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Nick Paul

Joueurs à suivre

Tampa : Le joueur le plus important à Tampa demeure le défenseur Victor Hedman, sept points en première ronde, 25:42 d’utilisation, 3 minutes de plus que le deuxième à ce chapitre, Mikhail Sergachev.

Floride : Le centre Aleksander Barkov demeure le joueur clé en Floride. Il a Carter Verhaeghe et Anthony Duclair pour ailiers, tandis que Sam Reinhart et Claude Giroux sont répartis sur les autres trios.

Joueurs sous le radar

Tampa : Acquis des Sénateurs d’Ottawa contre Mathieu Joseph et un choix de quatrième tour, le colosse Nick Paul, 6 pi 3 po et 225 lb, n’est pas seulement robuste, il peut aussi compter des buts importants.

Floride : À la surprise générale, Carter Verhaeghe, abandonné par le Lightning il y a quelques années en raison du plafond salarial, a amassé 12 points en 6 matchs lors du premier tour !

Avalanche du Colorado contre Blues de St. Louis

PHOTO ISAIAH J. DOWNING, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Nathan MacKinnon (29), Vladimir Tarasenko (91) et Cale Makar (8)

Éliminer les Predators de Nashville, privés de leur gardien numéro un, constituait en quelque sorte une formalité pour l’Avalanche du Colorado.

La pression commence désormais : Denver n’a pas franchi le deuxième tour des séries depuis 2002, et ce groupe de joueurs talentueux le sait trop bien. Malgré une domination totale en saison, l’Avalanche a perdu en deuxième ronde lors des trois dernières années, et on n’acceptera pas pareil échec à nouveau cette année après une saison de 119 points.

Mais les Blues de St. Louis ne constitueront pas un adversaire facile. Ils ont amassé 109 points en saison et ils comptent probablement l’attaque la mieux équilibrée de la LNH.

Avec l’émergence du jeune Robert Thomas, 77 points en 72 matchs à seulement 22 ans, St. Louis a le luxe de placer deux compteurs de 60 points ou plus au sein d’un troisième trio, Ivan Barbashev (60) et Jordan Kyrou (75). Les Blues comptent sept marqueurs de 24 buts ou plus : Vladimir Tarasenko, Pavel Buchnevich, Kyrou, Barbashev, Brayden Schenn, David Perron et Brandon Saad.

Le gardien de l’Avalanche, Darcy Kuemper, a subi une blessure à un œil au cours de la première ronde, mais son absence n’a pas été ressentie contre les pauvres Predators. Il devrait revenir au jeu à temps pour la deuxième ronde.

Le nouveau gardien numéro un des Blues, Ville Husso, entrait en territoire inconnu, n’ayant jamais joué en séries, et il a craqué contre le Wild du Minnesota. Le héros de la conquête de la Coupe en 2019, Jordan Binnington, affreux en saison, a repris son poste avec efficacité.

PHOTO ISAIAH J. DOWNING, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Vladimir Tarasenko, Robert Thomas et Marco Scandella

Joueurs à suivre

Colorado : Le défenseur Cale Makar a un hallucinant total de 10 points en 4 matchs lors du premier tour.

St. Louis : David Perron est toujours au sommet de sa forme en séries. Il a marqué cinq buts en six matchs contre le Wild.

Joueurs sous le radar

Colorado : Le colosse Valeri Nichushkin a mis du temps à exploiter son immense talent, mais il vient, à 27 ans, de connaître sa meilleure saison en carrière avec 25 buts et 52 points en seulement 62 matchs. Il joue à la gauche de Nathan MacKinnon et de Mikko Rantanen au sein du premier trio.

St. Louis : La recrue de 23 ans Scott Perunovich, un défenseur de 5 pi 10 po gagnant du trophée Hobey-Baker en 2020, est entré dans la mêlée en raison de blessures et il a amassé trois aides en autant de rencontres au premier tour.