Un médecin légiste du Michigan a révélé qu’une autopsie avait déterminé que le gardien Matiss Kivlenieks, des Blue Jackets de Columbus, est décédé d’un traumatisme thoracique causé par l’explosion d’une pièce pyrotechnique, et non d’une chute, comme les autorités l’avaient d’abord signalé.

Associated Press

La police de Novi, dans le Michigan, a indiqué que le feu d’artifice, de type mortier, s’était légèrement incliné et avait commencé à atteindre des personnes à proximité, dimanche soir. Kivleniek, âgé de 24 ans, était alors dans un bain à remous et a tenté de se mettre à l’abri avec plusieurs autres personnes, a précisé le lieutenant de police Jason Meier.

Les pompiers et les ambulanciers se sont rendus au domicile privé peu après 22 h et l’ont emmené à l’hôpital, où son décès a été déclaré, a ajouté Meier. Le bureau du médecin légiste du comté d’Oakland a communiqué les résultats préliminaires de l’autopsie, lundi après-midi.

Avant l’autopsie, la police avait expliqué que Kivlenieks aurait glissé et s’était cogné la tête contre du béton en fuyant un feu d’artifice défectueux.

« Pour le moment, nous sommes à peu près certains qu’il s’agissait d’un accident tragique », a déclaré Meier.

Les Blue Jackets et la Fédération lettone de hockey avaient annoncé plus tôt dans la journée la mort de Kivlenieks, le club de la LNH affirmant que cela résultait d’une apparente blessure à la tête lors d’une chute. La déclaration de l’équipe ne faisait aucune mention de feux d’artifice.

« Nous sommes sous le choc et attristé du décès de Matiss Kivlenieks, et nous transmettons nos sincères condoléances à sa mère, Astrida, et à sa famille en ces moments difficiles, a dit le président des opérations hockey John Davidson. Kiki était un jeune homme exceptionnel qui accueillait chaque jour avec le sourire et son impact durant son court moment avec l’organisation ne sera jamais oublié. »

« La LNH est attristée de la mort soudaine et tragique du gardien Matiss Kivlenieks, a dit le commissaire Gary Bettman. Au nom de la grande famille de la LNH, nous offrons nos sympathies à sa famille, ses amis, et ses coéquipiers des Blue Jackets et de l’équipe nationale lettone. Son amour pour le sport manquera à tous ceux qui ont eu la chance de l’avoir comme coéquipier ou comme ami. »

Kivlenieks s’est joint aux Blue Jackets à titre de joueur autonome en mai 2017. Il a maintenu une fiche de 2-2-2 avec une moyenne de 3,09 et une efficacité de ,899 en huit matchs dans la LNH. Il a fait ses débuts le 19 janvier 2020, avec une performance de 31 arrêts sur 32 tirs dans une victoire contre les Rangers de New York.

En 85 matchs avec les Monsters de Cleveland dans la Ligue américaine, il a conservé une fiche de 33-35-9, avec une moyenne de 3,31 et une efficacité de ,896. Il a également défendu la couleur de la Lettonie sur la scène internationale, notamment aux plus récents Championnats du monde. Il avait notamment surpris le Canada avec une victoire de 2-0 après une performance sensationnelle de 38 arrêts.

« Nous offrons nos plus sincères condoléances aux parents, amis et coéquipiers de Matiss Kivlenieks à la suite de son départ trop rapide, a commenté la Fédération lettone dans un communiqué. Avec son style combatif, son éthique irréprochable et son attitude, il était un modèle à suivre. Le départ de Matiss est une grande perte non seulement pour le hockey letton, mais pour toute la nation. »

« Kiki était la plus gentille personne et avait toujours le sourire, a dit son coéquipier Cam Atkinson. On ne l’entendait jamais se plaindre et il aurait tout fait pour nous. C’était facile d’être derrière lui et ça a été un privilège de jouer à ses côtés. On va s’ennuyer de lui, mais jamais l’oublier. J’offre mes condoléances à tous ceux qui l’aimaient. »

« Nous sommes profondément attristés de la mort tragique de Matiss Kivlenieks, a dit le directeur de l’Association des joueurs, Don Fehr. Sa passion lui a permis d’atteindre les plus hauts sommets du hockey, notamment sa dernière victoire dans la LNH le 8 mai dernier et porter les couleurs de la Lettonie au Championnat du monde. Nous offrons nos condoléances à sa famille, ses amis et à ses coéquipiers durant ces moments difficiles. »

Avec La Presse