(New York) Patrice Bergeron a remporté le trophée Mark-Messier, remis au joueur qui affiche de grandes qualités de leadership au sein de son équipe, sur la glace comme à l’extérieur, pendant la saison régulière et qui joue un rôle prépondérant dans sa communauté pour faire croître le sport du hockey.

La Presse Canadienne

La Ligue nationale de hockey en a fait l’annonce mercredi soir, quelques instants avant le sixième match de la série demi-finale entre le Lightning de Tampa Bay et les Islanders de New York.

Messier sollicite les équipes et le personnel de la ligue pour élaborer une liste de candidats potentiels à l’honneur. Toutefois, le choix final est celui de Messier, uniquement.

Bergeron, qui est devenu le 20e capitaine de l’histoire des Bruins avant le début de la saison 2020-2021, a récolté 23 buts et 25 aides en 54 parties. Ses performances ont aidé les Bruins à se tailler une place dans les séries éliminatoires pour une cinquième année consécutive et pour la 13e fois lors de ses 17 saisons dans la LNH.

Âgé de 35 ans et originaire de L’Ancienne-Lorette, Bergeron joue un rôle actif auprès de diverses œuvres caritatives dans la région de Boston et a aussi affiché son soutien au Centre multiethnique de Québec en 2020.

Au fil de sa carrière, Bergeron a remporté quatre fois le trophée Frank J. Selke, remis au meilleur attaquant défensif, en 2012, 2014, 2015 et 2017, le trophée de la Fondation de la LNH, en 2014, et le trophée King-Clancy, en 2013.

Il est le deuxième joueur des Bruins à se voir remettre ce trophée après Zdeno Chara, en 2010-2011. Il est aussi le premier joueur originaire de la province de Québec à recevoir cet honneur, remis pour la première fois après la saison 2006-2007. Chris Chelios, alors avec les Red Wings de Detroit, avait été le lauréat.