(Brantford) Wayne Gretzky s’est souvenu de son père Walter comme d’un homme qui avait « un cœur en or » à l’occasion des funérailles du paternel à Brantford, samedi.

La Presse Canadienne

« Il aimait la vie et sa famille. Il était un homme remarquable », a dit la Merveille.

Walter Gretzky est décédé jeudi, à 82 ans. Il luttait contre le Parkinson et d’autres ennuis de santé, ces dernières années.

L’aîné des cinq enfants, Wayne, a livré un hommage émouvant, disant que la Terre « se porterait beaucoup mieux s’il y avait beaucoup plus de personnes comme mon père. »

La famille a senti que la fin approchait au milieu de février, après que Walter ait subi une sévère blessure à la hanche.

PHOTO COLE BURSTON, LA PRESSE CANADIENNE

« Mais il aimait la vie et il ne voulait pas quitter, a dit Gretzky. Nous avons eu 21 jours à ses côtés, à se remémorer des histoires. »

Le décès de Walter a donné lieu à un concert d’éloges soulignant sa nature authentique et facile d’approche, ainsi que son dévouement.

En raison de la pandémie, les funérailles étaient réservées à la famille, à l’église anglicane St. Mark’s.

Aux alentours, des centaines de personnes se sont rassemblées, dont plusieurs enfants portant des chandails de Wayne Gretzky.

Gagnant de quatre coupes Stanley avec les Oilers d’Edmonton, Wayne Gretzky est le meneur de tous les temps de la LNH pour les buts, les passes et les points.

Un petit monument commémoratif a été érigé en hommage à Walter à l’extérieur de l’aréna portant le nom de son fils, à Brantford.

Deux bâtons de hockey — un de taille normale, un autre miniature — et un drapeau canadien ont été posés sur la plaque identifiant l’espace de stationnement réservé à Walter Gretzky, à l’extérieur du Wayne Gretzky Sports Center.