(St. Paul) Le Wild du Minnesota a marqué trois buts en trois minutes au premier tiers et ce fut suffisant pour renverser les Kings de Los Angeles 3-1, vendredi soir.

Patrick Donnelly
Associated Press

Kirill Kaprizov, Nick Bjugstad et Joel Eriksson Ek ont touché la cible en l’espace de 3 : 03 pour lancer le Wild en avant.

> Le sommaire de la rencontre

L’équipe du Minnesota a remporté ses six dernières parties et sa dernière défaite remonte au 16 février, contre les Kings à Los Angeles. Il s’agissait alors du premier match du Wild après une pause de deux semaines causée par les protocoles de COVID-19.

Cam Talbot a stoppé 27 tirs pour le Wild, qui a été privé d’un jeu blanc quand Jeff Carter a fait mouche au troisième engagement.

Les Kings avaient gagné leurs six dernières parties. Carter disputait un premier match depuis le 2 février. Jonathan Quick a lui aussi repoussé 27 rondelles.

Bjudgstad a profité d’une mauvaise lecture de jeu de Quick pour s’emparer d’une rondelle libre devant le filet et inscrire un 100e but dans la LNH.