(Dallas) Les joueurs des Stars de Dallas sont enfin prêts à entamer leur saison, plus de dix mois après leur dernière partie à domicile, près de quatre mois après avoir perdu le sixième match de la finale de la Coupe Stanley et une semaine après que toutes les autres équipes de la Ligue nationale de hockey eurent joué leur première rencontre.

Stephen Hawkins
Associated Press

Le retour des Stars survient après que 17 joueurs eurent obtenu des résultats positifs à des tests de dépistage pour la COVID-19, même si la plupart d’entre eux étaient asymptomatiques.

Leurs quatre premières parties au calendrier, toutes à l’étranger incluant deux matchs face au Lightning de Tampa Bay, l’équipe qui les a vaincus en finale, ont été reportées.

Cette décision a été prise après que les dirigeants de la LNH eurent annoncé, le 12 janvier, que plus de la moitié des 27 joueurs, répartis dans neuf clubs, ayant obtenu des résultats positifs pendant les courts camps d’entraînement de deux semaines venaient des Stars.

Les champions en titre de l’Association Ouest lanceront leur saison à domicile, vendredi soir, contre les Predators de Nashville.

« Maintenant, écoutez, nous sommes tous prêts pour un match », a déclaré l’entraîneur-chef Rick Bowness, jeudi, après l’entraînement de l’équipe.

« Nous sommes prêts à affronter un adversaire, jouer contre quelqu’un d’autre que nos propres coéquipiers. Nous voulons cette excitation, nous voulons que l’adrénaline coule […] ensuite, nous allons gérer le reste. »

Le vétéran joueur d’avant Blake Comeau ratera le match d’ouverture en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été précisée. Par ailleurs, le défenseur John Klingberg n’a pas participé à la séance d’entraînement pour ce que Bowness a appelé des « raisons médicales ».

Néanmoins, les Stars pourront compter sur la grande majorité des joueurs qu’ils pensaient avoir au sein de leur formation pour ce qui aurait dû être leur premier match la semaine dernière, avant le délai causé par les tests positifs et la période nécessaire pour assurer la guérison.

Par ailleurs, les dirigeants de l’équipe savaient déjà que Tyler Seguin (hanche) et le gardien Ben Bishop (genou) seraient au rancart au moins jusqu’en mars, le temps de compléter leur rééducation à la suite d’opérations effectuées pendant l’entre-saison.

« Nous allons accuser du retard en ce qui a trait à la condition physique de match, il n’y a rien que nous puissions y faire », reconnaît Bowness.

« Quand nous sommes en santé, nous avons la chance de compter sur plusieurs joueurs étant déjà avec nous, qui savent comment nous voulons jouer et qui se connaissent assez bien sur la patinoire. Mais vous avez besoin de matchs pour retrouver cette chimie et vous avez besoin de vraies parties pour retrouver cette forme physique. »

Le match de vendredi contre les Predators (2-1) sera le premier au American Airlines Center depuis un revers de 4-2 contre les Rangers de New York, le 10 mars. Il s’agissait de leur sixième défaite de suite et de leur dernière partie avant d’entrer dans la bulle d’Edmonton.

« L’attente a été longue », a déclaré Miro Heiskanen, le jeune défenseur de 21 ans qui a totalisé six buts et 26 points en 27 matchs éliminatoires l’été dernier.

« Nous sommes excités de jouer notre premier match ici, à domicile, dans cet édifice », a ajouté l’attaquant Joe Pavleski.

Les Stars auront la chance de jouer devant environ 5000 partisans, bien moins que la capacité maximale de 18 532 spectateurs pour un match de hockey. Par ailleurs, les Mavericks de Dallas, dans la NBA, doivent disputer leurs parties locales devant des gradins déserts.

« Ça va être différent, c’est certain », a déclaré Bowness, en faisant allusion aux matchs des séries éliminatoires joués en l’absence de spectateurs.

« Il va être intéressant de voir où ils seront tous assis, à quel point ils sont éloignés l’un de l’autre, mais c’est certainement une meilleure alternative que de jouer devant des sièges vides. […] Ça va être très bien d’avoir au moins 5000 de nos partisans dans notre aréna avec nous et de faire partie, de nouveau, de l’équipe et du sport. »