(Sunrise, Floride) Les Panthers de la Floride ont accueilli le gardien Sergei Bobrovsky mercredi, alors que le lauréat de deux trophées Vézina a pu sauter sur la patinoire pour la première fois depuis le début de leur camp.

Tim Reynolds Associated Press

Bobrovsky séjournait sur la liste des joueurs inactifs depuis le début du camp, le 3 janvier. Cette liste comprend tous les joueurs qui ne peuvent participer au camp, peu importe la raison, que ce soit pour une blessure ou un enjeu relatif à la COVID-19 - un diagnostic positif ou un contact potentiel avec une personne infectée.

Mais peu importe, Bobrovsky a reçu le feu vert. Il a sauté sur la patinoire bien avant ses coéquipiers mercredi matin, et il a pris part à quelques exercices techniques, avant de prendre part à l’entraînement complet avec eux.

« C’est bien d’être de retour, et je me sens bien, a confié Bobrovsky. Il me faudra encore quelques entraînements, mais ça devrait aller. »

Bobrovsky a passé plus de 90 minutes sur la patinoire, et l’entraîneur-chef des Panthers Joel Quenneville a indiqué qu’il était surpris de la charge de travail de son gardien après une si longue absence.

Les Panthers devaient commencer leur saison jeudi à domicile contre les Stars de Dallas, une série de deux matchs contre l’équipe texane qui a été reportée à cause des 19 diagnostics positifs au sein de leur effectif.

En conséquence, le match d’ouverture des Panthers a été repoussé à dimanche contre les Blackhawks de Chicago, ce qui permettra à Bobrovsky de disposer de quelques journées d’entraînement supplémentaires.

S’il n’est pas en mesure d’effectuer le départ contre les Hawks, alors les Panthers enverront dans la mêlée Chris Driedger ou encore Samuel Montembeault.