Le ton a complètement changé entre les promoteurs désirant implanter un club-école du Canadien de Montréal dans la ECHL et la Ville de Trois-Rivières en l’espace de quelques mois. Mardi en fin d’avant-midi, les deux parties ont tenu une réunion virtuelle d’une cinquantaine de minutes qui les a approchés encore plus d’un pacte qui permettrait à cette équipe de faire ses débuts lors de la saison 2021-22.

STEVE TURCOTTE
Le Nouvelliste

« Ce fut très cordial comme rencontre. Ça se sent que nous sommes sur la même longueur d’onde, ça avance. Ça reste complexe comme dossier puisqu’il y de la restauration, des événements, une billetterie qui sont impliqués, notamment, alors il reste des points à éclaircir avant de pouvoir attacher le tout sauf que je suis confiant que nous allons dans la bonne direction », soulignait Marc-André Bergeron, qui était appuyé par le consultant Mark Weightman lors de cette réunion. « Je pense que sa présence a été appréciée par la Ville. Il peut être utile dans bien des secteurs, avec son expérience. Il s’est beaucoup impliqué dans la discussion d’aujourd’hui. »

Marc-André Bergeron estime que les discussions entre son groupe et la Ville vont dans la bonne direction.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.