(Montréal) Quatre marchés de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont été retenus pour élaborer des bulles sécuritaires en vue de la relance de ses activités le 22 janvier 2021, a annoncé le circuit Courteau lundi.

La Presse Canadienne

Il s’agit de Chicoutimi, Drummondville, Rimouski et Shawinigan.

Ces quatre villes ont été choisies pour recevoir la deuxième vague d’évènements d’environnement protégé, qui aura lieu du 22 au 24 janvier.

Deux équipes vont se joindre à l’équipe hôtesse afin de disputer deux parties en trois jours. Chicoutimi, Drummondville et Rimouski accueilleront également la troisième phase d’environnements protégés, qui se déroulera du 29 janvier au 6 février.

Chaque amphithéâtre va recevoir une à deux parties par jour pour un total de 12 parties étalées sur une période de neuf jours (six par équipe).

« Cette annonce survient après un dialogue constructif avec les responsables de la Santé publique du Québec et après un bilan positif de notre premier évènement protégé qui s’est tenu à Québec il y a quelques semaines. […] Ce type d’évènements est, pour l’instant, devenu la meilleure solution pour atteindre nos objectifs », a souligné le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau.

Pour les équipes des Maritimes, la situation sera réévaluée après les vacances de Noël. La LHJMQ a cependant indiqué que « l’intention est de revenir au jeu avec son calendrier régulier dès le 21 janvier 2021 ». En ce sens, toutes les parties de saison régulière prévues jusqu’au 21 janvier sont reportées et seront rééchelonnées à une date ultérieure.

Les calendriers des environnements protégés seront également dévoilés dans une prochaine annonce.