Mise en garde : je n’obtiendrai pas la note de passage. Car dans un repêchage, ça prend un coup de cœur, une décision impulsive ou un échange pour que tout déboule.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

Pour cette simulation, j’ai consulté des entraîneurs d’ici et d’ailleurs qui ont dirigé ou affronté ces espoirs. Ainsi que des recruteurs et des DG d’équipes juniors. Ils ne sont pas dans le bunker des clubs de la LNH. Mais ils ont l’oreille collée à la porte.

Enfin, un mot à propos des comparatifs : prenez-les avec un grain de sel. Ils sont là pour donner un aperçu du style du joueur.

1. Rangers de New York : ALEXIS LAFRENIÈRE (AG, Rimouski, LHJMQ)

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Alexis Lafrenière

Choix unanime. Au suivant.

2. Kings de Los Angeles : QUINTON BYFIELD (C, Sudbury, Ligue de l’Ontario)

Quinton Byfield ou Tim Stützle ? « Ça nous a pris beaucoup de temps pour séparer les choix 2 et 3 », a indiqué le directeur du recrutement des Kings au Los Angeles Times. Mes contacts croient que ce sera Byfield, un attaquant format géant (6 pi 4 po, 215 lb). « C’est un monstre, illustre un entraîneur qui l’a affronté. Il patine bien. Ses mains sont incroyables. Il a le talent pour dominer comme Jamie Benn ou Eric Lindros. Il doit par contre améliorer son engagement, surtout sans la rondelle. »

3. Sénateurs d’Ottawa : TIM STÜTZLE (C-AG, Mannheim, Allemagne)

PHOTO TIRÉE DU SITE NHL.COM



Tim Stützle

Les Sénateurs prendront le joueur laissé de côté par les Kings. Stützle est un attaquant créatif, fort et dynamique, qui a réussi 34 points en 41 matchs parmi des adultes, l’hiver dernier, en Allemagne. Il s’est aussi démarqué dans les compétitions internationales.

4. Red Wings de Detroit : LUCAS RAYMOND (AG-AD, Frölunda, Suède)

PHOTO TOMMY HOLL, FOURNIE PAR STRÖMSTAD

Lucas Raymond

Les Red Wings ont besoin de talent à l’attaque. Trois bonnes options : Lucas Raymond, Cole Perfetti et Marco Rossi. Mes informateurs préfèrent Raymond. « C’est un compétiteur né, me dit un entraîneur. Un excellent tireur. Très mobile. Il veut faire la différence – et il la fait. » « Super dynamique, ajoute un autre entraîneur. Le genre de joueur qui plaît à toutes les organisations. » Notez aussi que les Red Wings ont repêché 12 Suédois dans les quatre dernières séances.

5. Sénateurs d’Ottawa : COLE PERFETTI (C, Saginaw, Ligue de l’Ontario)

PHOTO VAUGHN RIDLEY, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Cole Perfetti

Ce choix dépendra du joueur obtenu au troisième rang. Si les Sénateurs obtiennent Byfield, ils pourraient opter pour un défenseur. S’ils ont Stützle, pariez sur la sélection d’un centre. Comme Cole Perfetti. « Ses mains sont magiques », s’enthousiasme le dirigeant d’une équipe junior. Pas sans rappeler Mitchell Marner, des Maple Leafs. « Il a aussi amélioré son jeu défensif, qui n’était pas son point fort à son arrivée dans le junior majeur. »

6. Ducks d’Anaheim : MARCO ROSSI (C, Ottawa, Ligue de l’Ontario)

PHOTO VAUGHN RIDLEY, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Marco Rossi (23)

Le DG des Ducks, Bob Murray, a affirmé en mars vouloir rebâtir avec « plus de marqueurs et de vitesse ». Idéalement, au centre ou à la défense. Marco Rossi coche toutes les cases. Champion compteur de la Ligue d’Ontario, ce petit attaquant (5 pi 9 po) est plus complet que Cole Perfetti, note une source. « Il me fait penser à Ondrej Palat, du Lightning. C’est un joueur qui complémente bien un ailier habile. »

7. Devils du New Jersey : JAMIE DRYSDALE (D, Erie, Ligue de l’Ontario)

Les Devils ont une bonne ligne de centre avec Nico Hischier et Jack Hughes. Les besoins sont en défense. Deux candidats : Jamie Drysdale et Jake Sanderson. Mes contacts adooooorent Drysdale. Un entraîneur fait une analogie avec le football. « Un défenseur offensif, tu souhaites qu’il soit plus un quart-arrière qu’un demi. Lui, il est un quart. Il trouve les options de passe. Il est extrêmement intelligent avec la rondelle. » Drysdale est aussi un leader, qui a les aptitudes pour devenir un futur capitaine.

8. Sabres de Buffalo : ALEXANDER HOLTZ (AD, Djugardens, Suède)

PHOTO ERIK SIMANDER, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Alexander Holtz (au centre)

Un premier club candidat pour le gardien russe Yaroslav Askarov. Les Sabres ont aussi besoin d’ailiers. Deux candidats : Alexander Holtz et Dawson Mercer. « Holtz a tout un lancer, remarque un entraîneur. C’est plus un gars qui va finir les jeux que les créer. Il a besoin d’un centre habile. Un peu dans le même moule que Lucas Raymond. »

9. Wild du Minnesota : YAROSLAV ASKAROV (G, Saint-Pétersbourg, KHL)

Le joker du premier tour. « Il est incroyable, confie un entraîneur qui l’a vu à quelques reprises. C’est un mur. En plus, il attrape de la droite, ce qui mélange les attaquants. Il est très rapide. Hyper confiant. Pour moi, il est supérieur à Ilya Samsonov. Près d’Andrei Vasilevskiy. »

10. Jets de Winnipeg : JAKE SANDERSON (D, programme américain)

PHOTO RENA LAVERTY, FOURNIE PAR L’ÉQUIPE NATIONALE AMÉRICAINE

Jake Sanderson

Peut-être pas un futur quart-arrière, mais un défenseur « mobile, rapide, ultra-intelligent », soutient un recruteur qui l’a épié.

11. Predators de Nashville : DAWSON MERCER (C-AD, Chicoutimi, LHJMQ)

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Dawson Mercer entouré d’Alexis Lafrenière et de Hendrix Lapierre

Sa cote monte en flèche. « Si Dawson jouait en Ontario plutôt qu’au Québec, il serait dans le top 10, avance un recruteur. C’est un compétiteur. Un passionné. Il peut te déjouer dans une boîte de téléphone. »

« Je l’adore, confie un entraîneur. C’est un gars qui a toujours la pédale au plancher. Il n’accepte pas un ‟non” comme réponse. Il déploie de l’effort sur l’échec avant. Il joue à haute vitesse. Un peu comme Marco Rossi. Il sera un excellent joueur de deuxième ou troisième trio dans la LNH. »

La suite au 16e rang…

12. Panthers de la Floride : KAIDEN GUHLE (D, Prince Albert, Ligue de l’Ouest)

Un comparatif ? « Shea Weber, en meilleur patineur », me dit un entraîneur, qui le met à égalité avec Sanderson. Guhle est un bon tireur, qui apprécie le jeu physique et qui démontre des qualités de leader.

13. Hurricanes de la Caroline : ANTON LUNDELL (C, HIFK, Finlande)

Anton Lundell est un joueur complet. Passeur habile. Marqueur doué. Responsable en défense. Il en est déjà à sa troisième saison professionnelle en Finlande, où il est l’adjoint du capitaine pour le club de Helsinki.

14. Oilers d’Edmonton : JACK QUINN (AD, Ottawa, Ligue de l’Ontario)

« C’est un joueur qui peut faire la différence offensivement, me dit un entraîneur. Très bon autour du filet. De bonnes mains. Un marqueur (52 buts en 62 matchs). Il a aussi pris du coffre dans la dernière année. »

15. Maple Leafs de Toronto : SETH JARVIS (C, Portland, Ligue de l’Ouest)

« Son style de jeu ressemble à ceux de Patrice Bergeron et Jonathan Toews, dit un entraîneur. Il joue bien sur 200 pieds. Par contre, il n’est pas très gros (5 pi 10 po, 170 lb). Il pourrait glisser. Je le vois quand même devant Hendrix Lapierre. »

16. Canadien de Montréal : HENDRIX LAPIERRE (C, Chicoutimi, LHJMQ)

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Hendrix Lapierre

Avant toute chose, un mot à propos de Dawson Mercer (11e). Plusieurs informateurs de la LHJMQ croient qu’il est un joueur convoité par le Canadien. Or, Marc Bergevin a indiqué la semaine dernière qu’il ne tentera pas d’améliorer son rang de sélection. Et au 16rang, Mercer ne sera sûrement plus là.

Si ça ne fonctionne pas, le Russe Rodion Amirov et le coéquipier de Mercer avec les Saguenéens, Hendrix Lapierre, sont des candidats. Lapierre a souvent été blessé, mais son talent est indéniable.

« C’est Alexis Lafrenière, version light, résume un recruteur. Il a une bonne vision du jeu, de très bonnes mains, et il est passionné. » Un entraîneur ajoute que Lapierre est « ultra-intelligent. Ultra-rapide. Ce n’est pas un joueur unidimensionnel. Les coachs adorent le diriger. »

17. Blackhawks de Chicago : BRADEN SCHNEIDER (D, Brandon, Ligue de l’Ouest)

Un leader, aussi bon en offensive qu’en défense. À 6 pi 2 po et 210 lb, il a déjà la stature d’un joueur professionnel. « C’est difficile de lui enlever la rondelle, indique un recruteur. Je suis sûr qu’il aura une belle carrière chez les pros. »

18. Devils du New Jersey : CONNOR ZARY (C, Kamloops, Ligue de l’Ouest)

« Il est fort, explique un entraîneur. À tous les niveaux, il a compté des buts. C’est un marqueur. C’est aussi un joueur né en septembre, parmi les plus vieux du repêchage. Ça va peut-être aider son profil. »

19. Flames de Calgary : DYLAN HOLLOWAY (C-AG, Wisconsin, NCAA)

Il jouait dans la même équipe que Cole Caufield cet hiver. Un attaquant travaillant, très bon patineur, capable de bien jouer défensivement aussi.

20. Devils du New Jersey : RODION AMIROV (AG, Oufa, KHL)

Un attaquant qui s’est distingué au Championnat du monde des moins de 17 ans, il y a deux ans. L’hiver dernier, il s’est promené entre le circuit junior russe – qu’il a dominé – et la KHL, où il n’a pas compté en 21 matchs. C’est un joueur polyvalent, capable de jouer en supériorité et en infériorité numérique.

21. Blue Jackets de Columbus : LUKAS REICHEL (AG, Berlin, Allemagne)

22. Rangers de New York : MAVRIK BOURQUE (C, Shawinigan, LHJMQ)

PHOTO OLIVIER CROTEAU, ARCHIVES LE NOUVELLISTE

Mavrik Bourque

Il fait la différence avec les Cataractes. « C’est un compétiteur, raconte un entraîneur. Il voit bien le jeu. Il possède un bon lancer. J’aime son éthique de travail. » L’hiver dernier, il était aussi plus impliqué physiquement qu’à sa première saison dans le junior majeur. Tous mes informateurs pensent qu’il sera recruté en fin de premier tour, derrière Mercer et Lapierre.

23. Flyers de Philadelphie : NOEL GUNLER (AD, Lulea, Suède)

24. Avalanche du Colorado : JACOB PERREAULT (AD, Sarnia, Ligue de l’Ontario)

25. Capitals de Washington : JOHN-JASON PETERKA (AG, Munich, Allemagne)

26. Blues de St.Louis : WILLIAM WALLINDER (D, Modo, Suède)

27. Ducks d’Anaheim : TYSON FOERSTER (AD, Barrie, Ligue de l’Ontario)

28. Sénateurs d’Ottawa : JUSTIN BARRON (D, Halifax, LHJMQ)

29. Golden Knights de Vegas : RIDLY GREIG (C, Brandon, Ligue de l’Ouest)

30. Stars de Dallas : JAN MYSAK (C, Hamilton, Ligue de l’Ontario, en prêt en République tchèque)

31. Sharks de San Jose : BRENDAN BRISSON (C, Chicago, USHL)