L’ailier étoile des Blues de St. Louis Vladimir Tarasenko pourrait rater le début de la prochaine saison puisqu’il sera opéré à une épaule pour une troisième fois en moins de trois ans.

Stephen Whyno Associated Press

Le directeur général des Blues, Doug Armstrong, a annoncé mercredi que l’attaquant russe âgé de 28 ans sera opéré à l’épaule gauche et que son état de santé sera réévalué cinq mois après l’intervention chirurgicale. Tarasenko a raté la majorité de la dernière campagne après s’être luxé l’épaule en octobre. Son absence après avoir aggravé la blessure a contribué à l’élimination des champions en titre de la coupe Stanley lors des quarts de finale de l’Association de l’Ouest.

La LNH n’a pas encore confirmé quand la saison 2020-21 commencera, mais il est question d’ouvrir les camps le 17 novembre et de commencer la saison le 1er décembre. Même si le début de campagne est repoussé, Tarasenko pourrait rater un nombre important de matchs.

Redoutable durant les séries de 2019, blanchi cet été

Tarasenko a été le meilleur marqueur des Blues avec 11 buts lors de la marche des siens vers le championnat de la coupe Stanley en 2019. Il a disputé seulement 10 rencontres en 2019-20, mais les Blues ont quand même terminé au sommet du classement de l’Association de l’Ouest.

Il a tenté un retour au jeu lors de la relance de la LNH cet été, mais il a été blanchi de la feuille de pointage en quatre rencontres. Les Blues l’ont ensuite renvoyé à St. Louis pour qu’il rencontre les médecins de l’équipe.

Tarasenko a été opéré à l’épaule gauche pour une première fois en avril 2018. On craint maintenant que celui qui a connu cinq campagnes de 30 buts ne soit plus jamais le même.

« Il n’y a rien de certain, a dit Armstrong. C’est sa troisième opération. Nous savons seulement qu’il va tout faire pour être revenir au sommet de sa forme. »