(Toronto) Jaroslav Halak a effectué 29 arrêts en remplacement du gardien Tuukka Rask – qui avait décidé de quitter l’équipe plus tôt dans la journée –, Charlie Coyle a donné le ton en attaque et les Bruins de Boston ont battu les Hurricanes de la Caroline 3-1, samedi après-midi, prenant ainsi une avance de 2-1 dans leur série quart de finale dans l’Association de l’Est.

Associated Press

En plus d’être privés de Rask, les Bruins ont dû se passer des services de leur attaquant étoile David Pastrnak lors du match no 3. Coyle a toutefois fait de son mieux pour combler ce vide.

Il a ouvert la marque en avantage numérique dès les premiers instants de la deuxième période.

Petr Mrazek a effectué un arrêt clé un peu plus tard en période médiane afin de garder les Hurricanes dans le match, privant Ondrej Kase d’un but certain en échappée.

Les Hurricanes auraient pu créer l’égalité en deuxième période, ou en avantage numérique au troisième tiers, mais ce sont plutôt les Bruins qui ont frappé. Coyle a mis la table pour le filet de Sean Kuraly à 1 min 16 s de l’engagement pour procurer une avance de deux buts aux Bruins.

Nino Niederreiter a riposté un peu plus tard pour les Hurricanes, mais Brad Marchand a freiné la remontée de ces derniers en poussant la rondelle dans un filet désert alors qu’il restait 30,9 secondes au match.

Mrazek a conclu la partie avec 36 arrêts.

Le quatrième match de la série aura lieu lundi soir, et les Hurricanes pourraient alors être privés de leur attaquant étoile Andrei Svechnikov. Le Russe âgé de 20 ans s’est blessé en fin de rencontre lorsque sa jambe droite a plié de manière inhabituelle près de sa cheville, à la suite d’une escarmouche avec le défenseur des Bruins Zdeno Chara devant le filet.

Rask a quitté l’équipe

Le gardien Tuukka Rask avait pris plus tôt la décision de quitter les Bruins et la bulle de Toronto, avait annoncé samedi l’organisation de Boston dans un communiqué.

« J’aimerais être sur la patinoire avec mes coéquipiers, mais en ce moment il y a des choses plus importantes que le hockey dans ma vie, et c’est d’être avec ma famille », a-t-il déclaré.

Le directeur général des Bruins, Don Sweeney, a souligné que Rask venait d’accueillir un troisième enfant avec sa femme, et qu’il avait déjà deux jeunes filles à la maison. Il a également précisé qu’ils se portaient bien.

« Il avait simplement l’impression qu’il devait rentrer à la maison dès maintenant, a affirmé Sweeney en visioconférence. Je dois reconnaître qu’il a du mérite, car il a essayé de s’accrocher aussi longtemps que possible. Ses priorités sont à la bonne place, et c’est ce qu’il devait faire. »

Rask, qui est âgé de 33 ans, a présenté une fiche de 1-3 en quatre départs depuis le début du tournoi de relance de la LNH. Il affiche une moyenne de buts accordés de 2,57 et un taux d’efficacité de 90,4 %.

Le Finlandais, sélectionné pour le match des étoiles plus tôt cette année, a remporté le trophée Vézina, remis au gardien par excellence de la LNH, en 2014. Il a aussi permis aux Bruins de gagner la Coupe Stanley en 2011.