(Toronto) Malgré la victoire dans le premier match de la série contre les Penguins, Claude Julien s’attend à de l’amélioration dans le match 2, lundi soir. De ses joueurs, mais aussi... des arbitres !

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

L’entraîneur-chef du Canadien espère en effet que les arbitres trouveront un meilleur équilibre dans les punitions décernées. Samedi, le Tricolore a été pénalisé sept fois, contre deux pour les Penguins.

« La discipline est importante. D’autres équipes sont dans le même bateau, a observé Julien, en visioconférence lundi mdi.

« Ce n’est pas pour se plaindre des punitions, mais j’ai trouvé qu’on était plus tolérants d’un côté que de l’autre. Si on donne beaucoup de pénalités, c’est correct, tant que c’est égal. D’un côté comme de l’autre, on n’a pas eu un écart de discipline au point d’être 7 ou 8 à 2 dans les avantages numériques. »

L’arbitrage fait jaser dans les premiers jours de la phase de qualification. Après les huit matchs de samedi et dimanche, 90 pénalités mineures ont été décernées, soit une moyenne de 5,625 par équipe par match. À titre comparatif, les Capitals ont mené la LNH en saison pour les pénalités mineures. Leur moyenne : 3,87 par match.

Julien a beau jeu de parler de l’arbitrage ; les entraîneurs le font souvent en séries. Cela dit, plusieurs des pénalités de ses joueurs ne laissaient pas vraiment de doute, notamment le double-échec de Ben Chiarot au visage de Sidney Crosby.

Par ailleurs, Julien a confirmé qu’il n’apportait aucun changement à sa formation.

Murray de retour devant le filet

L’entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh, Mike Sullivan, fera de nouveau confiance à Matt Murray pour la rencontre.

PHOTO NATHAN DENETTE, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Matt Murray battu par Nick Suzuki

Murray a accordé 3 buts sur 35 tirs dans la défaite de 3-2 en prolongation de son équipe samedi.

La question du choix du gardien est toujours intéressante avec Sullivan, qui n’a jamais hésité à passer d’un gardien à l’autre en séries par le passé. En 2017, par exemple, il avait amorcé les séries avec Marc-André Fleury comme gardien partant, avant de se tourner vers Murray en pleine finale de l’Est.

Sullivan n’a pas précisé s’il apporterait des changements à sa formation.

La bulle fonctionne

Par ailleurs, la LNH a dévoilé sa mise à jour hebdomadaire du lundi, quant au nombre de cas de COVID-19. Le circuit affirme n’avoir eu aucun cas positif parmi les 7013 tests effectués dans la dernière semaine.

Ces chiffres étaient attendus, car il s’agit de la première mesure de l’efficacité des bulles dans lesquelles la ligue isole les joueurs à Edmonton et à Toronto. Les 24 équipes y sont arrivées le 26 juillet dernier.

Formation probable du Canadien

Tatar-Danault-Gallagher
Drouin-Suzuki-Armia
Lehkonen-Kotkaniemi-Byron
Weal-Domi-Weise

Chiarot-Weber
Kulak-Petry
Ouellet-Mete

Price