(Toronto) Paul Byron a été le seul à marquer en fusillade et le Canadien a effacé un retard de trois buts en troisième période avant de finalement vaincre les Maple Leafs de Toronto 6-5, samedi.

La Presse canadienne

Byron a déjoué le gardien Michael Hutchinson entre les jambières. Pendant ce temps, Price frustrait tour à tour Auston Matthews, Mitch Marner et John Tavares.

> Le sommaire de la rencontre

Le Canadien accusait un retard de 4-1 après 40 minutes de jeu, mais a trouvé le moyen de renverser la vapeur et de prendre les devants 5-4 avant de voir Matthews ramener tout le monde à la case départ en marquant son cinquième but de la campagne avec 1:15 à jouer en temps réglementaire.

« Une victoire comme ça rappelle à tout le monde qu’un match n’est jamais fini, a affirmé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Après deux périodes, il y avait de la frustration sur le banc et dans le vestiaire. C’était important de retrouver notre concentration et ç’a donné de bons résultats.

« Il faut retenir la leçon. Il faut être mentalement fort dans une saison de 82 matchs. Oui, il va y avoir des hauts et des bas, mais il ne faut jamais abandonner. »

Brendan Gallagher a récolté un but et deux aides, tandis que Phillip Danault et Max Domi ont accumulé un but et une aide pour le Canadien (1-0-1). Jonathan Drouin et Jeff Petry ont aussi marqué, alors que Price a effectué 32 arrêts avant la fusillade.

Du côté des Maple Leafs (2-0-1), Matthews a réussi un doublé, Alexander Kerfoot a inscrit un but et deux aides, Trevor Moore a obtenu un but et une aide, alors que William Nylander a aussi fait bouger les cordages. Hutchinson a stoppé 37 tirs pendant les 65 minutes de jeu.

On s’attendait à un match à tempo élevé et c’est ce que les deux équipes ont présenté en début de rencontre.

Le Canadien a obtenu la première occasion de marquer, mais Brendan Gallagher a raté la cible après une passe de Phillip Danault.

Après le dégagement des Leafs, la relance rapide du Tricolore a permis à Artturi Lehkonen d’attaquer à deux contre un et Domi a complété l’assaut en touchant la cible après seulement 1 : 08 de jeu.

Kerfoot s’est échappé pour une première fois dans le match quelques instants plus tard, mais il a raté la cible.

Matthews a créé l’égalité après 5:57 de jeu, peu de temps après un revirement de Cale Fleury en sortie de zone. Matthews a marqué grâce à un tir sur réception après une passe de Morgan Rielly.

Les Leafs ont ensuite pris les devants avec 4:06 à faire au premier vingt. Moore a volé le disque à Nick Suzuki derrière le filet de Price et Kerfoot a profité du jeu pour inscrire un premier but avec sa nouvelle équipe.

Kerfoot s’est encore échappé tôt en deuxième période, mais il s’est buté à Price.

Moore a eu plus de succès à 1:29 de l’engagement, marquant sur un deux contre un après avoir reçu une passe d’Ilya Mikheyev.

Tavares est passé à quelques centimètres de porter un dur coup au Canadien en avantage numérique. Son puissant lancer a toutefois atteint la barre transversale.

Price a frustré Matthews lors d’un avantage numérique des Leafs tôt en troisième période, mais Nylander l’a battu quelques instants plus tard.

Le Canadien n’a pas abdiqué et a répliqué 11 secondes plus tard, quand une passe de Drouin vers l’enclave a dévié sur Rielly avant de franchir la ligne des buts. Gallagher a ensuite réduit l’écart à 4-3 seulement 1:02 plus tard, profitant d’un retour de lancer.

Petry a finalement créé l’égalité à 13:02 sur un tir de punition qui lui a été accordé quand Kasperi Kapanen a lancé un morceau de son bâton dans sa direction après qu’un tir du défenseur l’eut fracassé.

« Au début, je pensais que ce serait une punition, puis les arbitres ont dit que c’était un lancer de punition, a raconté Julien. Ensuite, ils ont dit que nous pouvions choisir le joueur, avant de se raviser et de dire que ça devait être Petry. Même les arbitres ont dû avoir des discussions. C’est une situation que l’on voit rarement. »

Danault croyait avoir joué les héros pour le Canadien en marquant sur un retour avec 4:40 à faire, mais Matthews a forcé la présentation d’un bris d’égalité en répliquant avec 1:15 au cadran.

Le Tricolore n’a pas été en mesure de profiter d’un avantage numérique en prolongation. Domi a atteint la barre horizontale un peu plus tard. À l’autre bout de la patinoire, Tavares s’est buté deux fois à Price en un contre un, tandis que Marner a fendu l’air alors qu’il était en échappée.

Les visiteurs ont eu le dernier mot en fusillade grâce à Byron et Price.

Le Canadien reviendra à Montréal pour s’entraîner avant de disputer un troisième match à l’étranger en début de saison mercredi, face aux Sabres de Buffalo. Le Tricolore jouera son match d’ouverture locale le lendemain, contre les Red Wings de Detroit.