• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Coupe Memorial: les Huskies gagnent, les Mooseheads en finale 
Source ID:132189aaec7a3491be6605696d081ed9; App Source:StoryBuilder

Coupe Memorial: les Huskies gagnent, les Mooseheads en finale

Les Mooseheads, les Huskies et le Storm de... (PHOTO DARREN CALABRESE, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les Mooseheads, les Huskies et le Storm de Guelph ont conclu le tour préliminaire avec des dossiers identiques de 2-1, mais les Mooseheads ont obtenu l'avantage au bris d'égalité.

PHOTO DARREN CALABRESE, LA PRESSE CANADIENNE

KYLE CICERELLA
La Presse canadienne
Halifax

Jakub Lauko a brisé l'égalité avec 55 secondes à faire en troisième période et les Huskies de Rouyn-Noranda ont gagné 4-3 face aux Mooseheads de Halifax, qui ont néanmoins obtenu le laissez-passer automatique pour la finale de la Coupe Memorial.

Les Mooseheads, les Huskies et le Storm de Guelph ont conclu le tour préliminaire avec des dossiers identiques de 2-1, mais les Mooseheads ont obtenu l'avantage au bris d'égalité. Les Raiders de Prince Albert, champions de la Ligue de l'Ouest, étaient déjà éliminés après avoir perdu leurs trois rencontres.

Les Huskies, champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, et le Storm, champion de la Ligue de l'Ontario, croiseront le fer en demi-finale, vendredi. Le gagnant jouera ensuite pour le championnat de la Ligue canadienne de hockey, dimanche, contre les Mooseheads, l'équipe hôtesse du tournoi.

« C'est bizarre de gagner et de ne pas être heureux, c'est difficile à expliquer », a mentionné l'entraîneur des Huskies, Mario Pouliot.

Les Mooseheads pouvaient terminer en tête du classement grâce à une victoire ou un revers par un pointage de 4-3. Les Huskies devaient gagner 4-0 ou par au moins cinq buts, tandis que le Storm pouvait se faufiler en tête grâce à tout autre résultat.

« J'espère ne jamais avoir à revivre une situation comme celle-là. Ce n'était vraiment pas évident », a dit l'entraîneur des Mooseheads, Éric Veilleux.

Les joueurs des Mooseheads avaient laissé leur téléphone dans le bureau de Veilleux mercredi matin pour éviter les réseaux sociaux et découvrir tous les scénarios possibles. Avec huit minutes à faire en troisième période et un pointage de 3-3, Veilleux a indiqué à ses joueurs qu'une défaite de 4-3 leur permettrait de se qualifier pour la finale.

« Nous avions une idée des circonstances, mais nous voulions simplement jouer une bonne troisième période, a dit le défenseur des Mooseheads Patrick Kyte. Même si nous n'avons pas gagné, nous pouvons dire mission accomplie. »

Félix Bibeau, Joël Teasdale et William Rouleau ont aussi touché la cible pour les Huskies. Samuel Harvey a effectué 24 arrêts.

Benoît-Olivier Groulx, Arnaud Durandeau et Antoine Morand ont répliqué pour les Mooseheads. Alexis Gravel a stoppé 36 tirs.

Il s'agissait d'une reprise de la finale de la LHJMQ, remportée en six matchs par les Huskies.

Bibeau a ouvert le pointage avec 5 : 22 à faire au premier vingt. Il a été oublié derrière la défensive des Mooseheads et a déjoué Gravel d'un tir haut. La séquence a été révisée, croyant peut-être qu'il y avait eu hors-jeu, mais les reprises ont démontré que la rondelle n'avait jamais quitté la zone des locaux.

Les Mooseheads n'avaient pas encore tiré de l'arrière dans le tournoi avant le but de Bibeau et ils ont vu les Huskies rapidement creuser l'écart.

Peter Abbandonato a profité d'un revirement pour garder le disque en zone des Mooseheads et il a mis la table pour Teasdale seulement 1 : 12 après le but de Bibeau. La séquence a aussi été révisée pour hors-jeu, mais le but a été accordé.

Les Mooseheads ont rapidement renversé la vapeur en deuxième période. Groulx a réduit l'écart à 2-1 après seulement 48 secondes de jeu, déjouant Harvey grâce à un tir des poignets précis.

Durandeau a ensuite créé l'égalité à 7 : 34 avec un lancer du côté du bouclier.

Le jeu s'est animé par la suite, alors que les joueurs n'hésitaient pas à donner un coup de bâton supplémentaire après le coup de sifflet. Les arbitres ont finalement sévi quand Samuel Asselin a semblé donner un coup de patin à la tête d'un joueur des Mooseheads, qui venait de chuter avant d'entrer en contact avec Harvey.

L'attaquant des Mooseheads Joel Bishop a dû retraiter au vestiaire tard en deuxième période après avoir chuté lourdement dans le coin de la patinoire après un contact avec Samuel Régis, qui a été puni pour avoir donné de la bande à 18 : 28.

Morand a touché la cible en avantage numérique avec 43 secondes à faire à l'engagement. Il a profité d'une passe transversale de Keith Getson pour donner l'avance aux Mooseheads avant le dernier tiers.

Les Huskies ont dominé la troisième période, décochant 18 tirs au but contre seulement deux pour les Mooseheads. Ils ont été récompensés quand Rouleau a créé l'égalité avec 9 : 47 à faire grâce à un bon tir des poignets.

Alors qu'une prolongation semblait inévitable, Lauko a finalement joué les héros pour les Huskies, même si les Mooseheads ont aussi célébré après la sirène en raison de leur qualification pour la finale.

Les Mooseheads auront donc l'occasion de gagner la coupe Memorial pour une deuxième fois, après leur triomphe en 2013.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer