Source ID:a0028aa7d979316ba2844a4971e6f638; App Source:StoryBuilder

Mondial de hockey: le Canada écrase l'Allemagne 8-1

La Presse canadienne
Cassovie

Mark Stone a réussi un tour du chapeau et le Canada a surclassé l'Allemagne 8-1 au Championnat du monde de hockey, samedi.

Anthony Mantha a inscrit deux buts tandis que Sam Reinhart, Thomas Chabot et Anthony Cirelli ont aussi marqué.

Matt Murray a fait 15 arrêts, ne cédant que devant Yasin Ehliz.

Stone avait aussi marqué lors des deux matchs précédents. Mantha signait une troisième rencontre de plus d'un but.

Le Canada a réellement pris ses distances au début de la troisième période, avec trois buts en moins de trois minutes.

« Nous avions parlé de la nécessité de jouer pendant 60 minutes et nous l'avons fait, a dit l'entraîneur du Canada, Alain Vigneault. Nous avons été solides dans les batailles pour la rondelle, nous avons créé de bons jeux. C'est le momentum qui a fait la différence. Nous l'avons gardé, même quand ils ont marqué. »

Les deux équipes du groupe A ont remporté quatre victoires en cinq matchs.

L'unifolié va rejouer lundi, contre les Danois, avant de conclure la phase préliminaire mardi, face aux États-Unis.

Le Canada a remporté l'or 26 fois à ce tournoi inauguré il y a 82 ans. Le pays a triomphé le plus récemment en 2016.

Chabot a fait mouche à l'aide d'un tir frappé dès la troisième minute de jeu, en avantage numérique. La passe finale est venue de Jonathan Marchessault.

En fin de première période, Stone a fait 2-0 en profitant d'un rebond, à la suite d'un tir de Darnell Nurse.

Stone en a rajouté à 6:02 au deuxième vingt, grâce à une belle remise de Dylan Strome.

Ehliz a marqué de l'enclave en fin de période médiane. Mais Stone a rétabli le coussin 48 secondes plus tard, balayant une rondelle libre au-dessus de l'épaule de Niklas Treutle.

Au troisième engagement, la rafale de trois buts est venue d'autant de revirements. Mantha a intercepté la rondelle et a fait mouche du côté éloigné, son bâton entre les jambes (3:01). Il a complété son doublé sur un rebond (4:45), puis Reinhart était bien placé pour tirer profit d'une bourde survenue derrière le filet, à 5:28.

Cirelli a mis la touche finale en désavantage numérique, repéré de loin par Mathieu Joseph.

« Ça commence vraiment à bien s'aligner, tous les trios commencent à avoir de la chimie, a dit Stone. Jonathan et moi sommes probablement les seuls ayant vraiment joué ensemble mais même avec Las Vegas, nous ne sommes pas sur le même trio. Les trios sont complètement nouveaux, mais la chimie commence à opérer. »




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer