(Toronto) Après deux soirées plutôt discrètes, Auston Matthews a finalement montré ses couleurs.

Joshua Clipperton
La Presse canadienne

Matthews a marqué son premier but des séries en plus d’en préparer un autre et les Maple Leafs de Toronto ont défait les Bruins de Boston 3-2, lundi, pour prendre les devants 2-1 dans leur série quart de finale de l’Association de l’Est.

« Il était actif, a été responsable dans sa zone et est resté patient, a dit l’entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock, au sujet de Matthews. Il n’a pas commis de revirements et il a été récompensé. Il est quelqu’un de fier et il veut briller chaque soir, marquer chaque soir. Il adore marquer. Ça doit lui enlever un poids des épaules. »

Andreas Johnsson a aussi récolté un but et une aide, tandis que Trevor Moore a été l’autre buteur des Maple Leafs. Frederik Andersen a effectué 34 arrêts.

David Krejci et Charlie Coyle ont répliqué pour les Bruins. Tuukka Rask a stoppé 31 lancers.

« Ils ont bien joué, a dit l’attaquant des Bruins Brad Marchand. Ils ont levé leur niveau d’un cran. De notre part, nous n’avons pas été assez agressifs, même si nous sommes restés dans le coup jusqu’à la fin. »

Les Leafs avaient battu les Bruins 4-1 mercredi dernier lors du premier match au TD Garden, avant de s’incliner par le même pointage, samedi.

Le match no 4 sera présenté mercredi à Toronto.

Les Leafs ont appris moins d’une heure avant le début de la rencontre que Nazem Kadri avait été suspendu pour le reste de la série pour un violent double-échec à la tête de l’attaquant des Bruins Jake DeBrusk en troisième période du deuxième match.

Après un premier engagement sans but, le jeu s’est animé en deuxième période. Les Maple Leafs ont ouvert le pointage après 2 : 38 de jeu quand Moore a profité d’une rondelle libre après que le tir initial de Morgan Rielly eut ricoché sur les jambières de Rask.

Les Bruins ont répliqué seulement 52 secondes plus tard, quand Krejci a à son tour profité d’une rondelle libre pour battre Andersen.

Rask a frustré John Tavares tard dans la période, mais le centre des Leafs a été poussé sur le gardien des Bruins par le défenseur Charlie McAvoy. Rask a semblé ébranlé sur le jeu, mais est demeuré dans le match.

Matthews a redonné les devants aux Maple Leafs 12 secondes après que David Backes eut été puni pour bâton élevé. Il a reçu une passe de Johnsson et décoché un tir que Rask n’a pu stopper.

Critiqué pour ses performances du printemps dernier quand les Leafs ont été éliminés en sept parties au premier tour par les Bruins, Matthews a cette fois entendu les spectateurs scander son nom en célébrant.

« C’était agréable de marquer, a dit Matthews. C’est complètement fou quand vous marquez en séries, surtout à domicile.

“Je l’ai déjà dit, c’est comme un tremblement de terre. L’ambiance était incroyable et nous voulons poursuivre sur cette lancée lors du prochain match. »

Promu au sein de la première unité d’avantage numérique en l’absence de Kadri, Johnsson a creusé l’écart à 3-1 avec 2 : 48 à faire à la période. Il a battu Rask du revers après avoir reçu une passe de Tavares.

Matthews, qui avait récolté seulement deux points lors de la série face aux Bruins en 2018, a amassé une aide sur la séquence.

Coyle a rendu les choses intéressantes en touchant la cible avec 37,3 secondes à faire au deuxième vingt.

Les Bruins ont ensuite obtenu un avantage numérique tôt en troisième période, quand Nikita Zaitsev a dégagé la rondelle dans la foule. Cependant, les Maple Leafs ont tenu le coup.