Le Lightning a égalé le record de la LNH avec 62 victoires cette saison. Mais s'il ne remporte pas le deuxième championnat de son histoire en juin, cela ne voudra pas dire grand-chose.

Miguel Bujold LA PRESSE

Il n'y a aucune faiblesse au sein de cette équipe. On pourrait même argumenter qu'elle possède le meilleur gardien, le meilleur groupe de six défenseurs, le meilleur groupe de 12 attaquants et le meilleur entraîneur-chef de la ligue. Alors c'est la Coupe Stanley et rien d'autre à Tampa.

Les Blue Jackets peuvent-ils réalistement espérer éliminer le Lightning? Ils ont perdu les trois affrontements entre les deux équipes par quatre buts ou plus (8-2, 4-0 et 5-1)... Mais l'occasion de gagner la toute première série de leur histoire ne se représentera peut-être pas de sitôt pour les Jackets. Sergei Bobrovsky, Artemi Panarin et Matt Duchene joueront probablement tous dans une autre ville en octobre prochain.

John Tortorella saura-t-il tirer les ficelles pour causer l'élimination surprise de l'équipe qu'il a menée aux grands honneurs en 2004? Bobrovsky devra être l'étoile de la série et les quatre trios des Blue Jackets devront produire.

3 JOUEURS-CLÉS

Blue Jackets

Sergei Bobrovsky

Le double gagnant du trophée Vézina (2012-2013 et 2016-2017) a propulsé les Jackets en séries grâce à plusieurs superbes performances au cours du dernier mois de la saison. Bobrovsky a été le meilleur gardien du circuit dans le sprint final. Sept de ses neuf blanchissages ont été réussis à partir de février.

Artemi Panarin

Il sera très intéressant de voir si Panarin jouera à l'aile de Pierre-Luc Dubois ou de Matt Duchene contre le Lightning. D'une façon ou de l'autre, c'est par l'habile attaquant russe que passera l'attaque des Jackets.

Seth Jones

Obtenu en retour de Ryan Johansen - l'une des rares transactions que doit regretter le DG David Poile -, Jones est devenu le général de la défense des Blue Jackets. Grâce à un élégant coup de patin que l'on voit rarement chez des défenseurs de 6 pi 4 po, Jones peut contrôler le jeu, lui qui joue près de 26 minutes par match.

Lightning

Andrei Vasilevskiy

Le Lightning appuie constamment sur l'accélérateur en attaque, ce qui donne forcément de bonnes occasions de marquer à l'adversaire, de là l'importance de Vasilevskiy. Si le cerbère russe est solide comme il l'a été depuis octobre, l'équipe de Jon Cooper sera extrêmement difficile à éliminer.

Nikita Kucherov

Joueur exceptionnellement intelligent, Kucherov est toujours bien positionné - au centimètre près - dans le territoire offensif. Il maîtrise le jeu des angles mieux que quiconque dans la LNH. Dire que certains le nommaient en troisième lieu lorsqu'ils parlaient du trio qu'il formait avec Tyler Johnson et Ondrej Palat, il y a quatre ans...

Ryan McDonagh

Probablement parce qu'il était amoché, McDonagh a été très ordinaire lors de ses premières séries avec le Lightning, le printemps dernier. Victor Hedman est la tête d'affiche de la brigade du Lightning, mais McDonagh est une force et le meilleur joueur défensif du club.

L'horaire de la série

Mercredi 10 avril - Columbus à Tampa Bay à 19h

Vendredi 12 avril - Columbus à Tampa Bay à 19h

Dimanche 14 avril - Tampa Bay à Columbus à 19h

Mardi le 16 avril - Tampa Bay à Columbus à 19h

Vendredi 19 avril - Columbus à Tampa Bay (heure à déterminer) *

Dimanche 21 avril - Tampa Bay à Columbus (heure à déterminer) *

Mardi 23 avril - Columbus à Tampa Bay (heure à déterminer) *

* Si nécessaire