Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa Pierre Dorion a soutenu qu'il comprenait que quelques-uns de ses joueurs en veuillent à la direction de l'équipe. Après tout, le club vient tout juste de se départir de son meilleur marqueur Mark Stone, faisant de lui le troisième attaquant de puissance à quitter la capitale nationale au cours des derniers jours.

LA PRESSE CANADIENNE

Il croit toutefois que les Sénateurs ont les espoirs, les choix au repêchage et les vétérans nécessaires pour rebâtir le club de la bonne façon.

Les Sénateurs d'Ottawa ont échangé l'attaquant Mark Stone aux Golden Knights de Vegas à la date limite des transactions. En retour, les Sénateurs ont obtenu le jeune défenseur Erik Brannstrom, l'attaquant Oscar Lindberg, ainsi qu'un choix de deuxième tour au repêchage de 2020.

La transaction de Stone survient peu de temps après que les Sénateurs eurent transigé Matt Duchene et Ryan Dzingel lors de deux transactions distinctes aux Blue Jackets de Columbus en retour d'espoirs, de choix au repêchage et de l'ailier Anthony Duclair, déjà à sa cinquième équipe en autant de saisons.

Dorion a révélé qu'il avait surpassé les limites pour tenter de s'entendre avec les trois joueurs, qui devaient signer des prolongations de contrat, et qu'il était déçu de les perdre. Il a toutefois soutenu que l'ajout de Brannstrom à la formation, l'élément clé de la transaction, sera bénéfique pour la reconstruction que les Sénateurs ont entamée.

« En plus d'être un jeune joueur exceptionnel avec un bon leadership, un fort caractère et un immense talent, sa présence sur la glace est électrisante et je suis certain que nos partisans vont l'adorer », a déclaré Dorion.

Brannstrom, est un choix de premier tour, 15e au total, par les Golden Knights en 2017. Avec les Wolves de Chicago de la Ligue américaine, il a marqué sept buts et ajouté 21 aides en 41 rencontres.

« Je ne peux vous exprimer à quel point je suis ravi », a ajouté Dorion, en parlant du jeune défenseur de 19 ans.

Stone, choix de sixième tour, 178e au total, des Sénateurs en 2010 a disputé ses 366 rencontres dans la Ligue nationale avec la formation de la capitale nationale. En 59 matchs cette saison, il marqué 28 buts - un sommet personnel - et ajouté 34 aides pour 62 points.

En carrière, le natif de Winnipeg de six pieds quatre, 219 livres, a récolté 311 points, dont 123 buts.

« C'est un énorme ajout pour notre équipe, a souligné l'attaquant des Golden Knights William Karlsson à l'Associated Press. Il peut passer, il peut marquer. Il est un joueur complet. »

L'incapacité des Sénateurs à s'entendre avec le trio a semé le doute quant à l'avenir de leurs futures vedettes.

« Nous sentons que lorsque les joueurs de ce calibre seront dans leurs meilleures années en carrière, nous serons en mesure de compétitionner pour remporter la Coupe Stanley, a stipulé Dorion. Tous ces joueurs vont faire partie de notre reconstruction et ce qui est encourageant, c'est que ces joueurs-là vont être dans la fleur de l'âge et ils n'auront pas envie d'aller ailleurs. »

Lindberg est un vétéran de 27 ans qui a joué 232 matchs dans la LNH avec les Rangers de New York et les Golden Knights. L'ex-choix de deuxième tour, 57e au total, des Coyotes de Phoenix en 2010 a inscrit 71 points, dont 34 buts. Les Jnights avaient sélectionné le patineur de six pieds un, 202 livres, lors du repêchage d'expansion.

Les Sénateurs n'étaient qu'à un but d'atteindre la finale de la Coupe Stanley en 2017, mais la formation a été minée par de mauvaises performances sur la patinoire et par une aura de négativité à l'extérieur de celle-ci, incluant une menace - depuis annulée - de déménager l'équipe de la part du propriétaire, Eugene Melnyk ; un scandale impliquant plusieurs joueurs dans une vidéo filmée à leur insu, l'échange du capitaine Erik Karlsson et le potentiel effondrement du projet visant à doter l'équipe d'un aréna dernier cri au centre-ville d'Ottawa qui leur aurait permis de quitter Kanata.

L'équipe a ramené sa formation à sa plus simple expression, mais elle sera privée de son choix de premier tour en juin, puisqu'elle l'a cédé à l'Avalanche du Colorado en novembre 2017 afin de faire l'acquisition de Duchene dans une transaction à trois équipes.

Avec les transactions de lundi, les Sénateurs ont maintenant échangé leurs six meilleurs marqueurs de la dernière campagne : Stone, Karlsson, Mike Hoffman, Duchene, Dzingel et Derick Brassard.

Stone, Duchene et Dzingel ont marqué 41 % des buts des Sens cette saison.