(Glendale, Arizona) Le Canadien de Montréal a profité de buts marqués tôt lors de chaque période pour commencer un voyage de trois parties du bon pied en battant les Coyotes de l’Arizona 4-1, mercredi.

La Presse canadienne

Brendan Gallagher a donné le ton au match en touchant la cible après 22 secondes de jeu. À son 500e match dans la LNH, Gallagher a inscrit un 157e but dans LNH et a amassé un 302e point en poussant une rondelle libre sous la jambière du gardien Antti Raanta.

« Les buts en début de période ont été énormes, a dit Gallagher. Nous savons ce que sait quand c’est nous qui les encaissons. Ça donne du rythme pendant le reste de la période. »

Gallagher est le 62e joueur à disputer 500 matchs avec le Canadien.

« Nous avions besoin de cette victoire, a dit Gallagher. Et quand vous avez une soirée spéciale comme celle-là, c’est toujours mieux quand elle peut être associée à une victoire. »

Shea Weber a amassé un but et une aide, tandis que Nick Cousins et Jonathan Drouin ont aussi touché la cible pour le Canadien (6-4-2). Carey Price a effectué 33 arrêts, portant son dossier en carrière face aux Coyotes à 12-1.

Jakob Chychrun a été l’unique buteur des Coyotes (7-4-1), qui représentaient l’une des équipes de l’heure dans la LNH avec une fiche de 7-1-1 à leurs neuf dernières sorties. Raanta a stoppé 32 lancers.

Weber a imité Gallagher en creusant l’écart après 24 secondes de jeu en deuxième période. Il a pu tirer dans un filet ouvert puisque Raanta n’était pas en mesure de revenir devant sa cage après avoir perdu la lame de son patin droit sur un déplacement latéral quelques secondes plus tôt.

Cousins a ensuite porté la marque à 3-0 en faveur des visiteurs, faisant bouger les cordages contre son ancienne équipe après 1 : 17 de jeu en troisième période. Il a profité d’une remise parfaite de Nick Suzuki après un retour pour déjouer Raanta.

Chychrun a relancé les Coyotes 3 : 30 plus tard, mais Drouin a porté le coup de grâce avec 8 : 57 à faire. Drouin a inscrit son sixième but de la campagne après que Raanta eut été incapable de maîtriser un tir de Joel Armia lors d’une attaque à deux contre un du Tricolore.

« Il faut apprécier le travail de Jonathan Drouin, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. C’est encourageant de le voir faire différentes choses. Parfois, il disait que c’était difficile pour lui de marquer, mais il jouait en périphérie. Là, il va au filet et il est récompensé. Comme entraîneur, vous espérez qu’un joueur qui commence à saisir ces choses-là va être encouragé à le faire encore plus souvent. (Drouin) aurait pu continuer à patiner et pivoter, mais il a freiné et s’est battu devant le filet pour marquer. »

Les Coyotes avaient gagné leurs deux derniers matchs après avoir effacé des déficits de deux buts. Cette fois, le Canadien a réussi à leur fermer la porte.

Le Tricolore a écoulé avec succès trois punitions. Il occupait le 30e rang de la LNH avant les matchs de mercredi avec une efficacité de 68,6 % en infériorité numérique.

Le Canadien effectuera le deuxième arrêt de son voyage de trois en rendant visite aux Golden Knights de Vegas, jeudi.