(Rimouski) La Ligue de hockey junior majeur du Québec a annoncé qu’elle allait retirer le numéro 87 à travers la ligue à partir de la saison 2020-21 en l’honneur de l’ancienne vedette de l’Océanic de Rimouski Sidney Crosby.

La Presse canadienne

Lors de la cérémonie du retrait de chandail de Crosby, qui s’est déroulée à Rimouski vendredi soir, le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, a annoncé la décision afin de souligner sa contribution au hockey et au sein de la ligue.

Originaire de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, Crosby a été sélectionné au premier rang du repêchage de la LHJMQ, en 2003. Il a fait la pluie et le beau temps pendant deux saisons, amassant 120 buts et 303 points en 121 matchs. Le numéro 87 a ajouté 21 buts et 47 points en 22 parties éliminatoires.

Crosby a guidé l’Océanic vers un titre de la coupe du Président, en 2005. La formation de Rimouski s’est ensuite inclinée en finale du tournoi de la Coupe Memorial contre les Knights de London.

Il a conclu son stage junior avec de nombreux honneurs individuels, devenant notamment le seul joueur de l’histoire à avoir remporté le titre de joueur de l’année de la Ligue canadienne de hockey lors de deux années de suite. Il a gagné une médaille d’argent au Championnat mondial de hockey junior avec le Canada, en 2004, avant de mettre la main sur la médaille d’or, en 2005.

Après une carrière bien remplie dans la LHJMQ, Crosby est devenu le huitième joueur de l’histoire de la LHJMQ à être sélectionné au premier du repêchage de la LNH, alors que les Penguins de Pittsburgh ont jeté leur dévolu sur lui.

Dans le circuit Bettman, il a une fois de plus collectionné les honneurs individuels, mais il a également soulevé le trophée le plus important, la coupe Stanley, à trois reprises (2009, 2016 et 2017). Sur la scène internationale, il a inscrit le but victorieux en prolongation lors de la finale des Jeux olympiques de 2010, à Vancouver, et il a aidé le Canada à gagner une médaille d’or lors des Jeux olympiques de 2014, à Sotchi.

Crosby est l’un des dix Canadiens à avoir signé l’exploit de la triple couronne, soit l’or olympique, l’or au Championnat du monde de hockey et la Coupe Stanley. Parmi les anciens de la LHJMQ, seul Patrice Bergeron a aussi réalisé l’exploit.

Dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire de la LHJMQ, tenues l’an dernier, Crosby a été classé au troisième rang du top-50 des meilleurs joueurs de tous les temps du circuit, tel que déterminé par un panel d’experts.