• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Kings-Rangers: une impasse de 2-2 force la prolongation 
Source ID:; App Source:

Kings-Rangers: une impasse de 2-2 force la prolongation

Les Rangers et les Kings ont été séparés... (Photo USA TODAY Sports)

Agrandir

Les Rangers et les Kings ont été séparés par un seul but durant 85 pour cent de la série. La seule victoire des Rangers en a été une de 2-1 lors du quatrième match.

Photo USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Marian Gaborik a créé l'égalité en avantage numérique à 7:56 de la troisième période et les Kings de Los Angeles et les Rangers de New York se retrouvaient dans une impasse de 2-2 après 80 minutes de jeu, vendredi, dans le cadre du match no 5 de la série finale de la Coupe Stanley.

Les Kings mènent la série 3-1 et tentent de remporter les grands honneurs pour une deuxième fois en trois ans.

Sur la séquence qui a mené au but égalisateur, Jeff Carter a intercepté un dégagement et a remis de l'autre côté à Drew Doughty. Gaborik a dévié le tir du défenseur étoile des Kings et a marqué sur le retour.

Ce n'est pas les occasions qui ont manqué lors de la première période supplémentaire. Le défenseur des Rangers Ryan McDonagh a atteint le poteau pendant une supériorité numérique et Chris Kreider s'est échappé dans la dernière minute de jeu, mais n'a pas pu tromper la vigilance du gardien Jonathan Quick.

À l'autre bout de la patinoire, Henrik Lundqvist a été intraitable face aux assauts des Kings et a aussi profité de l'aide d'un de ses poteaux quand le lancer de Tyler Toffoli a abouti sur la barre horizontale.

Justin Williams avait ouvert la marque pour les Kings après seulement 6:04 de jeu en première période. En 2012, les Kings détenaient aussi une avance de 3-0 en finale de la Coupe Stanley face aux Devils du New Jersey, mais ils avaient dû attendre le match no 6 avant de pouvoir enfin célébrer.

Des buts de Chris Kreider, en avantage numérique, et Bryan Boyle, en infériorité numérique, en deuxième période ont permis aux Rangers de New York de garder espoir.

Depuis le début du tournoi printanier, les Rangers ont un dossier de 5-0 quand ils font face à l'élimination. Lundqvist a fait sa part des choses à chaque fois, maintenant une moyenne de buts alloués de 1,00 et un taux d'efficacité de ,971 dans ces rencontres, et il a été brillant encore une fois vendredi. Lundqvist comptait 40 arrêts à son dossier après 80 minutes de jeu.

Quick a été moins occupé que Lundqvist lors des quatre premières périodes, mais il s'est distingué sur plusieurs de ses 23 arrêts.

Le match no 6 aura lieu lundi, à New York, si nécessaire.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer