• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Gallagher/Killorn: la hargne de l'un, la vision de l'autre 
Source ID:522051; App Source:cedromItem

Gallagher/Killorn: la hargne de l'un, la vision de l'autre

Brendan Gallagher et Alex Killorn... (Photos Chris O'Meara (AP) et Kim Klement (USA TODAY Sports))

Agrandir

Brendan Gallagher et Alex Killorn

Photos Chris O'Meara (AP) et Kim Klement (USA TODAY Sports)

À chaque match de la série entre le Canadien et le Lightning, Mathias Brunet se propose de cibler deux joueurs, un par équipe, dont le rôle est semblable et analysera en détail leur performance. Au cours du deuxième match, il a observé le travail des ailiers Brendan Gallagher et Alex Killorn.

Brendan Gallagher et Alex Killorn ont ceci en commun qu'ils n'ont pas été repêchés dans les premières rondes, mais qu'ils ont néanmoins réussi à devenir des attaquants importants au sein de leur équipe respective.

Killorn, 24 ans, a été repêché en troisième ronde en 2007, Gallagher, 21 ans, a attendu la cinquième ronde en 2010 avant d'être choisi.

Ils ont tous les deux obtenu 41 points cet hiver. Gallagher a marqué 19 buts, Killorn 17.

Sinon, ils possèdent des gabarits et des styles différents. Killorn, qui a joué dans l'Ouest-de-l'Île avec les Lions du Lac Saint-Louis, mesure 6 pi 2 po et pèse 205 lb. C'est un attaquant de puissance.

Gallagher fait à peine 5 pi 9 po et 179 lb, mais il joue comme s'il en pesait 250. Le premier est gaucher, le second, droitier.

Même s'ils ont dû s'affronter presque toute la soirée, Gallagher et Killorn avaient un rôle différent à jouer. Killorn a obtenu une promotion au sein du premier trio avec Steven Stamkos et Tyler Johnson à la suite de la blessure subie par Ondrej Palat.

Gallagher a été relégué au trio de Tomás Plekanec quelques matchs après l'acquisition de Thomas Vanek et il avait une mission plus défensive à remplir hier.

L'entraîneur du Lightning, Jon Cooper, qui avait droit au dernier changement de trios, n'hésitait pas à envoyer le trio de Stamkos contre celui de Plekanec, mais hier, la stratégie n'a pas payé.

Killorn a une fois de plus été l'un des meilleurs attaquants des siens, ses qualités de passeur ont une fois de plus été mises à l'honneur, il a obtenu quelques bonnes chances de compter, mais son trio n'a pas réussi à marquer.

Gallagher a récupéré un nombre incalculable de rondelles libres, il a été fiable dans sa zone et efficace en échec avant.

Avec 15 minutes à faire en troisième, Cooper a soustrait son premier trio de Stamkos à celui de Plekanec pour l'opposer à celui de Desharnais, mais sans davantage de succès.

Killorn a écopé d'une pénalité d'indiscipline en territoire offensif à mi-chemin de la troisième lorsqu'il a accroché David Desharnais dans une course pour la rondelle. Le Canadien n'a pas marqué, mais a trouvé davantage de rythme.

Deux minutes plus tard, Brendan Gallagher interceptait une rondelle en zone neutre et allait marquer le but d'assurance contre un Anders Lindback affreux sur le tir.

Pour Gallagher, il s'agissait d'un troisième but en sept matchs de séries éliminatoires.

Mission accomplie pour le jeune Gallagher. Quant à Killorn, il voudra se racheter demain...

Brendan Gallagher

Temps d'utilisation : 15:15

Tirs : 1

Tirs bloqués : 0

Revirements : 2

+/- : + 1

Points : 1

Alex Killorn

Temps d'utilisation : 18:54

Tirs : 2

Tirs bloqués : 0

Revirements : 0

+/- : - 1

Points : 0




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer