Victoire ardue du CH face aux Red Wings

  • Danny DeKeyser face à Ryan White. (Photo AP)

    Plein écran

    Danny DeKeyser face à Ryan White.

    Photo AP

  • 1 / 8
  • Carey Price se dresse devant Tomas Jurco. (Photo USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Carey Price se dresse devant Tomas Jurco.

    Photo USA TODAY Sports

  • 2 / 8
  • Tomas Jurcose heurte à Carey Price. (Photo AP)

    Plein écran

    Tomas Jurcose heurte à Carey Price.

    Photo AP

  • 3 / 8
  • Mike Weaver pourchassé par Darren Helm. (Photo USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Mike Weaver pourchassé par Darren Helm.

    Photo USA TODAY Sports

  • 4 / 8
  • Thomas Vanek célèbre son but. (Photo AP)

    Plein écran

    Thomas Vanek célèbre son but.

    Photo AP

  • 5 / 8
  • Jimmy Howard tente de résister aux assauts de l'attaque montréalaise. (Photo USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Jimmy Howard tente de résister aux assauts de l'attaque montréalaise.

    Photo USA TODAY Sports

  • 6 / 8
  • Alexei Emelin, bien entouré. (Photo USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Alexei Emelin, bien entouré.

    Photo USA TODAY Sports

  • 7 / 8
  • David Desharnais et ses coéquipiers célèbrent l'un des cinq buts de la soirée du Canadien. (Photo USA TODAY Sports)

    Plein écran

    David Desharnais et ses coéquipiers célèbrent l'un des cinq buts de la soirée du Canadien.

    Photo USA TODAY Sports

  • 8 / 8

(Detroit) Le Canadien compte désormais sur un premier trio digne du nom. C'est lui qui a permis au CH de résister aux assauts répétés d'une équipe désespérée. David Desharnais, Max Pacioretty et Thomas Vanek ont chacun marqué un but et assuré au Tricolore une victoire de 5-4 sur les Red Wings de Detroit.

« Je sens que notre trio prend son rythme au bon moment, a dit Pacioretty, qui a égalé un sommet personnel en inscrivant son 33e but de la saison. On a beaucoup de plaisir et on est meilleurs de soir en soir. On commence à se faire des passes sans se regarder en zone offensive, on n'a pas à trop penser et on tente des jeux que peu de joueurs tentent. »

>> Le sommaire du match

Ça a été ardu pour le CH d'arracher ces deux points car les Wings se sont montrés pugnaces. Ceux-ci n'ont jamais eu l'avance dans le match, mais à chaque fois que le Tricolore semblait en voie de s'enfuir, les hommes de Mike Babcock revenaient dans le coup.

« C'était évident ce soir qu'ils se battaient pour leur vie », a reconnu Pacioretty, qui a marqué le but vainqueur en dépit du fait que les reprises aient démontré que Desharnais était hors jeu en entrée de zone. 

« Les Wings n'ont jamais abandonné et ils revenaient sans cesse. Malgré leurs nombreux blessés, ils demeurent une équipe très douée. »

Soirée rocambolesque pour Subban

P.K. Subban a été capable du meilleur et du pire dans ce match car il a orchestré les deux premiers buts de son équipe - deux passes parfaites à Tomas Plekanec - avant de se retrouver sur la glace lors des quatre buts des Red Wings. Deux d'entre eux ont été résultat direct de revirements qu'il a causés profondément en zone défensive.

« Le duo Subban et Bouillon a éprouvé des difficultés ce soir, a souligné l'entraîneur-chef Michel Therrien. Ils ont été sur la glace pour les quatre buts des Red Wings. C'est quelque chose auquel il faudra porter attention afin de s'assurer que ça ne se reproduise plus. »

À noter toutefois que, malgré les cafouillages de Subban en troisième période, Therrien n'a pas cessé de lui faire confiance et de l'envoyer dans la mêlée en dépit du pointage serré.

Ça avait pourtant bien démarré pour l'explosif défenseur qui a fait preuve d'une complicité et d'un synchronisme étonnant avec Tomas Plekanec, un vétéran qui, au quotidien, n'Est pas le plus à l'aise avec l'exubérance de Subban.

Plekanec en riait après le match.

« Il a quand même fait deux bons jeux », a indiqué Plekanec dont les deux buts lui ont permis atteint le cap des 20 buts pour la septième fois de sa carrière. 

« Le premier était un beau jeu dans l'enclave et sur le deuxième, il m'a crié de lui faire une passe arrière avant de me refiler la rondelle à nouveau. Le filet était pratiquement désert. »

Les jeunes ont répondu

  

Mike Babcock disait en matinée qu'une bonne part de l'expérience des Red Wings est présentement assise à la clinique. Mais en dépit du fait que son équipe est aujourd'hui dans les câbles, il est à même de voir que ses plus jeunes attaquants prennent le flmabeau.

Tomas Tatar a marqué deux buts en l'espace de 3:06 en troisième période pour créer l'égalité. Babcock a remanié ses trios en cours de rencontre de façon à placer Tatar en compagnie de deux autres recrues, soit Riley Sheahan - qui avait marqué le premier but des siens - et Tomas Jurco, qui a été son attaquant le plus dangereux tout au long du match.  

Il s'agissait un match crucial pour les Red Wings qui tentent de participer aux séries pour une 23e saison d'affilée. Selon le site Sportsclubstats, leurs chances d'y arriver ont chuté de 14,2% en perdant en temps réglementaire.

Autrement dit, ça ne plaira pas aux amateurs du Canadien d'entendre ça, mais leurs favoris viennent de donner tout un coup de main aux Maple Leafs de Toronto en battant l'une des équipes avec lesquelles ils sont nez à nez!

Quant au Canadien, maintenant vainqueur de sept de ses huit derniers matchs, il entame donc du bon pied un séjour de quatre matchs à l'étranger qui l'enverra en Floride pendant près d'une semaine.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer