Source ID:; App Source:

Les Penguins choisissent Tomas Vokoun

Tomas Vokoun obtiendra un 10e départ de suite... (Photo Jason Cohn, Reuters)

Agrandir

Tomas Vokoun obtiendra un 10e départ de suite ce soir devant le filet des Penguins.

Photo Jason Cohn, Reuters

(Boston) Le retour de Marc-André Fleury devant le filet des Penguins n'aura pas duré bien longtemps.

Ce n'est pas Fleury qui gardera le but des Penguins, ce soir à Boston, mais bien son collègue Tomas Vokoun, qui obtiendra ainsi un 10e départ de suite. Le gardien tchèque a été choisi même s'il a été retiré du jeu au profit de Fleury lors du deuxième match de la série, lundi soir à Pittsburgh.

«On veut obtenir une solide performance de notre gardien de but ce soir, a commenté l'entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. On a déjà obtenu de solides performance de Tomas par le passé, et c'est de ça dont on a besoin pour ce soir. On ne demande pas la perfection, on veut une performance solide entre les deux poteaux.»

C'est hier soir que Vokoun a su qu'il allait être de retour devant le filet. «Ça aurait été difficile pour Marc-André, puisqu'il n'a pas joué beaucoup récemment, a fait savoir le vétéran gardien au terme de l'entraînement du matin, à Boston. Je suis content d'avoir la confiance de notre entraîneur, et je vais tenter de lui remettre ça.»

On peut présumer que Vokoun sera rapidement mis à l'épreuve par les Bruins et leur public, mais cela ne semble guère l'inquiéter. «Il y a toujours de la pression de toute façon... La pression, c'est qu'on doit absolument mieux jouer que la dernière fois. Je dois seulement m'assurer de bien faire mon travail.»

Le troisième match de cette finale de l'Association de l'Est est assurément important pour Vokoun et les Penguins, qui ont déjà un retard de 0-2 dans la série. On peut présumer que les fans des Bruins seront bien en voix, mais Sidney Crosby y voit un avantage.

«On a toujours tendance à simplifier notre style de jeu quand on est sur la route, a expliqué le joueur vedette des Penguins. Alors oui, ce voyage à Boston est une bonne chose pour nous.»

Les Bruins, eux, vont sauter sur la glace avec toute la confiance d'un club qui a été dominant jusqu'ici face aux rivaux de Pittsburgh. La formation de Boston, rappelons-le, a remporté les deux premiers matchs de la série par une marque combinée de 9-1.

«Mais ça ne veut plus rien dire, a tenu à préciser l'attaquant Milan Lucic. Cette série ne fait que commencer, ce qui est arrivé avant n'est plus important. On sait très bien qu'ils vont se mettre à mieux jouer. Ce qui est arrivé lors des deux premiers matchs ne veut rien dire; ce qui compte, c'est ce qui va arriver ce soir.»

L'entraîneur Claude Julien, lui, est conscient des dangers qui peuvent guetter un club en avance, un club confiant qui se retrouve à jouer devant ses partisans.

«On en a parlé ce matin, justement, a admis le pilote des Bruins. Il faut simplement continuer à faire ce qui nous a permis d'obtenir du succès jusqu'ici.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer