Source ID:; App Source:

Peter Budaj est prêt à prendre le relais

Peter Budaj a reçu des conseils de l'entraîneur... (Photo Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

Peter Budaj a reçu des conseils de l'entraîneur des gardiens Pierre Groulx durant la séance d'entraînement du Canadien, mercredi.

Photo Ryan Remiorz, PC

Carey Price sera-t-il en mesure d'affronter les Sénateurs d'Ottawa jeudi soir? Il est permis d'en douter.

Lorsqu'un gardien numéro un est forcé de quitter un match des séries tout juste avant la prolongation, ce n'est pas par simple mesure préventive.

«Il y a eu une mêlée devant le filet lors de leur deuxième but et j'ai vu que Carey montrait un certain inconfort», a raconté Peter Budaj qui a pris le relais en prolongation.

«Mais après le dernier tir en troisième période, j'ai vu que quelque chose n'allait pas. Il a été examiné une fois sorti de la glace et c'est là qu'on m'a demandé de me préparer.»

De retour d'Ottawa, le Canadien n'a pas voulu donner trop de détails par rapport à l'état de santé de son gardien vedette. Tout au plus a-t-on dit qu'il était blessé au cas du corps et qu'il faisait l'objet d'une évaluation quotidienne.

Si Budaj devait amorcer le match de jeudi soir, il en serait à son premier départ en carrière en séries éliminatoires. Ses cinq présences précédentes se sont toutes déroulées en relève au gardien titulaire.

«J'ai fait tout ce que j'avais à faire pour rester préparé physiquement et mentalement, a assuré le Slovaque. On verra quel sera le statut de Carey demain et si l'on m'envoie dans la mêlée.»

Budaj est entré dans le match, mardi soir, dans un contexte qui ne lui était pas favorable. Les Sénateurs l'ont déjoué après seulement 2:32 sur le deuxième lancer qu'ils dirigeaient vers lui.

«Je n'ai pas bien vu la rondelle, a-t-il admis à propos du but de Kyle Turris. Le tir était flottant et je ne sais pas s'il a touché à Raph (Diaz) ou non. J'aurais pu mieux jouer la rondelle. C'est un mauvais but.»

Revoilà Eller

Les joueurs avaient été convoqués à Brossard sur le coup de 13 heures pour une séance d'étirements, mais Carey Price n'était pas parmi eux.

Auparavant, Budaj ainsi que Robert Mayer ont enfilé leur équipement afin de recevoir les tirs de Michael Blunden, Yannick Weber, Tomas Kaberle et David Drewiske.

Et avant même que tout ce beau monde ne saute sur la glace, qui s'est montré le bout du nez? Nul autre que Lars Eller.

L'attaquant danois, qui fêtait ses 24 ans mercredi, aujourd'hui a patiné en solitaire vers 11 heures, ce qui marquait sa première séance de patinage depuis la commotion cérébrale et les fractures au visage subites lors la suite de la mise en échec d'Eric Gryba, des Sénateurs. Il est évidemment trop tôt pour spéculer quant à un éventuel retour au jeu, mais cela indique à tout le moins qu'Eller a été en mesure d'éviter le pire.

«Je suis content de voir que ce n'est rien de trop sérieux et c'est bien de le retrouver sur la glace aussi rapidement», a convenu Budaj.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer