Source ID:; App Source:

Les Bruins font la leçon aux Leafs

Nathan Horton (à droite) a célébré son but... (Photo Brian Snyder, Reuters)

Agrandir

Nathan Horton (à droite) a célébré son but avec David Krejci en première période.

Photo Brian Snyder, Reuters

(Boston) Les Maple Leafs de Toronto disaient ne pas s'en faire avec le fait que plusieurs de leurs joueurs n'avaient jamais joué en séries éliminatoires. Les Bruins de Boston n'ont pas tardé à leur montrer qu'ils auraient dû s'inquiéter davantage.

Face à une offensive inerte et une défensive complètement débordée, les Oursons ont aisément remporté le premier match de leur série contre Toronto par la marque de 4-1.

> Le sommaire du match

Avec une soirée d'un but et deux mentions d'aide, David Krejci s'est avéré la bougie d'allumage des Bruins. «Nous n'avons pas connu ce genre de match souvent cette saison, où l'on fournit un effort soutenu de 60 minutes, a-t-il dit. Nous avons eu de bonnes occasions de marquer et nous nous sommes assurés d'en profiter.»

Son coéquipier Wade Redden en est un autre qui, contre toute attente, s'est illustré chez les Bruins. Le revenant défenseur a ouvert le pointage chez les siens en première période, et a récolté une passe sur le but de Nathan Horton.

«Ce fut une longue route, mais j'ai continué à travailler et à y croire. Et aujourd'hui, j'essaie d'en profiter le plus possible», a mentionné celui qui a connu son premier match de plus d'un point dans la LNH depuis... 2006.

Kessel pas épargné

Inutile de préciser que l'atmosphère était beaucoup plus lourde dans le vestiaire des Leafs. On aurait pu y entendre une mouche voler après ce cuisant revers.

«Nous savons que nous n'avons pas joué de notre mieux. Ce n'est pas parce que nous n'avons pas essayé. Des fois, dans la vie, les choses ne vont pas comme tu veux», a résumé le gardien James Reimer, qui a connu une sortie difficile à son premier match éliminatoire.

Comme plusieurs l'anticipaient, le public bostonnais a réservé un accueil hostile pour Phil Kessel, chantant notamment son nom en guise de dérision.

Il faut néanmoins souligner que le jeune Américain n'a rien fait qui vaille pour qu'on le remarque mercredi soir.  Mais contrairement à ce à quoi il nous a habitué, il s'est présenté devant les médias pour répondre à leurs questions.  Enfin, un peu.

«Nous avons trop souvent donné la rondelle. Il va falloir nous améliorer», s'est-il contenté de dire.

Johnny Boychuk et Patrice Bergeron ont inscrit les autres buts des Bruins. James van Riemsdyk a assuré la timide réplique des Maple Leafs.

Les deux équipes s'entraîneront jeudi et vendredi, avant de disputer le deuxième match de la série samedi soir, à Boston.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer