C'est Jon Cooper, l'entraîneur du Lightning de Tampa, qui le dit lui-même: nous aurons sous les yeux deux équipes fragiles, ce soir au Centre Bell.

Richard Labbé LA PRESSE

D'un côté, il y aura ce Canadien méconnaissable qui se cherche et qui connaît ses jours les plus difficiles de 2013, avec trois défaites de suite sans appel. Au cours de cette mauvaise série, les joueurs montréalais ont été dominés par un score combiné de 18 à 8 lors de revers face aux Leafs, aux Flyers et aux Penguins.

De l'autre, il y aura ce Lightning qui se cherche depuis encore plus longtemps. Le club de la Floride ne sera pas des séries, et il s'amène en ville en ayant récolté seulement trois victoires au cours des 10 derniers matchs.

«Deux équipes fragiles qui ont besoin de se relancer, a résumé Jon Cooper ce matin au Centre Bell. La clé sera de tenter de marquer en premier.»

Les récents ennuis du Canadien devant le filet sont déjà très bien connus, mais chez le Lightning, c'est encore pire. Et Jon Cooper admet que son club en est un peu à la période des auditions en vue de septembre.

Ben Bishop, obtenu récemment des Sénateurs d'Ottawa, aura toutes les chances de se mériter le titre de gardien numéro un pour la prochaine saison.

«On espère qu'il sera notre homme, a répondu Jon Cooper. On veut le faire jouer pour tenter de voir ce qu'il est capable de nous apporter.»

Il faut bien préciser que Bishop n'a pas beaucoup de compétition, et que cette «lutte» semble déjà décidée; Mathieu Garon ne fait pas partie des plans à long terme, Cédrick Desjardins a du mal à s'imposer dans la LNH, et le Suédois Anders Lindback, blessé à une cheville, s'est avéré une énorme déception cette saison.

En attendant le prochain camp, les gars du Lightning jouent pour la sempiternelle fierté. Ça inclut l'attaquant Steven Stamkos, qui pourrait peut-être s'offrir quelques trophées malgré cette saison désastreuse de sa bande.

«C'est dur de ne pas penser aux trophées parce qu'on m'en parle souvent, a reconnu le joueur vedette. C'est un petit facteur de motivation, et si ça peut aussi ajouter quelques victoires d'ici la fin, tant mieux.»

Les gars du Canadien, eux, voudront assurément obtenir un meilleur résultat ce soir, eux qui, en ajoutant une quatrième défaite consécutive à leur tableau, obtiendraient du coup leur pire série de défaites cette saison.

C'est Carey Price qui va commencer la rencontre pour le Canadien. Ben Bishop sera l'élu devant le filet des visiteurs de Tampa.