Geoff Molson comprend la déception des partisans du Canadien à la suite de l'échange de Jaroslav Halak. Mais le jeune propriétaire de l'équipe endosse pleinement la décision de son directeur général, Pierre Gauthier.

Robert Laflamme LA PRESSE CANADIENNE

«On a fait le bon choix», a affirmé M. Molson qu'on a croisé de façon impromptue, jeudi, à l'hôtel où la LNH a établi ses quartiers généraux à Los Angeles, à l'occasion du repêchage.

«Je comprends la réaction des gens, a-t-il ajouté. Jaroslav a été brillant dans les séries que nous avons gagnées contre les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh. Mais nous devions faire un choix, et Pierre Gauthier et son groupe ont fait le bon.»

L'annonce du transfert du gardien slovaque âgé de 25 ans aux Blues de St.Louis, la semaine dernière, a provoqué une onde de mécontentement au Québec. Les partisans ont été choqués du traitement qu'on a réservé à leur héros des dernières séries. Ils trouvent de plus que le Canadien n'a pas suffisamment eu en retour de ses services.

Gauthier, qui a aussi qualifié la réaction des partisans de «normale» jeudi, a obtenu des Blues deux espoirs méconnus: Lars Eller, âgé de 21 ans, et Ian Schultz, 20 ans. Eller, un attaquant qui a été le 13e joueur réclamé à la séance de repêchage de 2007, devrait se voir offrir une bonne chance de mériter un poste dans l'équipe en septembre.