La guerre fratricide entre les deux équipes de la LHJMQ s'est soldée par une victoire de 3-2 en prolongation des Voltigeurs de Drummondville contre l'Océanic de Rimouski, mercredi, à l'occasion du match ultime du tournoi rotation de la Coupe Memorial MasterCard.

Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Gabriel Dumont a marqué à 13:23 de la prolongation pour donner la victoire aux champions de la LHJMQ. Il a foncé au filet, tiré du revers, puis repris son propre retour pour battre Maxim Gougeon à sa gauche.

Les Voltigeurs se qualifient donc pour la demi-finale du tournoi, qui aura lieu vendredi. L'Océanic, lui, devra passer par le match de bris d'égalité, qui sera disputé jeudi contre les Spitfires de Windsor. Le vainqueur de cette rencontre accédera ensuite à la demi-finale.

Les Rockets de Kelowna savent depuis lundi qu'ils sont qualifiés pour la finale de dimanche.

Le match a été disputé devant 5062 spectateurs au Colisée de Rimouski, la plus imposante foule du tournoi jusqu'ici. Les amateurs rimouskois ont vu les leurs dicter le rythme du jeu pendant la grande majorité de la rencontre, y compris la prolongation, mais les Voltigeurs ont eu le dernier mot grâce à leur opportunisme.

Jonathan Brunelle et Dmitry Kulikov ont enfilé les autres buts des Voltigeurs. Yannick Riendeau a amassé deux aides.

Luca Cunti et Patrice Cormier ont inscrit les filets de l'Océanic.

Marco Cousineau, le gardien des Voltigeurs, a été magistral. Il a affronté 33 tirs en trois périodes. Son vis-à-vis, Gougeon, a fait face à 16 lancers au cours des 60 premières minutes de jeu. L'Océanic a dominé 8-4 au chapitre des tirs en prolongation.

Kulikov, le défenseur étoile des Voltigeurs qui pourrait être choisi au premier tour du repêchage de la LNH en juin, a été la cible de plusieurs durs contacts de la part des joueurs de l'Océanic. Cormier l'a solidement atteint, mais légalement, juste avant la fin de la première période. Le Russe de 18 ans a toutefois été cogné deux fois au visage en troisième période.

Tout cela, devant les yeux de la ministre de l'Education, du Loisirs et du Sport, Michelle Courchesne.

Cousineau retrouve la forme

Déçu de sa performance précédente, Cousineau s'est bien repris au cours de la première période, mercredi. Heureusement pour les Voltigeurs, qui ont alors subi un barrage de 11 tirs contre quatre. L'Océanic a notamment profité de trois avantages numériques, dont deux coup sur coup.

Cousineau a résisté, sortant notamment le gant au bon moment lors d'un tir sur réception à bout portant de Jordan Caron. Puis, en étirant la jambière sur un revers d'Olivier Fortier, alors que celui-ci s'est retourné sur lui-même à l'embouchure du filet.

L'Océanic a continué de bourdonner en zone adverse au début de la deuxième période, et ç'a porté fruits à 1:39. Cunti a fait mouche après avoir vu Emmanuel Boudreau envoyer le disque dans l'enclave en tournoyant sur lui-même depuis le coin de la patinoire.

A leur façon typique, les Voltigeurs n'ont pas tardé à riposter. Deux fois, en fait, pour une avance de 2-1 à la deuxième pause.

Brunelle a d'abord saisi le court retour accordé par Gougeon et poussé la rondelle au fond de la cage à 6:07. Kulikov a ensuite marqué d'un tir bas de la ligne bleue en avantage numérique, à 11:56.

Drummondville a longuement bourdonné en zone rimouskoise pendant un autre jeu de puissance en fin d'engagement. Sans succès. Gabriel Dumont a profité d'un beau jeu de Riendeau, mais il a trop tardé à contourner Gougeon.

Les Rimouskois ont attaqué de plus belle en début de troisième, ce qui a donné un jeu de puissance. Cormier en a profité pour se rendre jusque dans l'enclave et faire mouche d'un tir des poignets sec à 5:23.

C'était donc 2-2. L'Océanic a poursuivi de plus belle, les Voltigeurs menaçant à l'occasion. Ça devait toutefois se décider en prolongation.