Source ID:; App Source:

Le Tricolore rentre bredouille

Price et ses coéquipiers n'en croient pas leurs... (Photo Winslow Townson, AP)

Agrandir

Price et ses coéquipiers n'en croient pas leurs yeux.

Photo Winslow Townson, AP

François Gagnon
La Presse

(Boston) Bob Gainey a apporté trois changements afin d'améliorer les chances de son équipe de niveler les chances dans la série les opposant aux Bruins.

Ils n'ont rien donné. Rien de rien!

Le Canadien s'est incliné 5-1 face à des Bruins trop forts pour lui. Des Bruins qui ont chassé Carey Price après deux périodes. Des Bruins appuyés par des partisans heureux et bruyants qui ont envoyé un pied de nez à ceux du Canadien en entonnant des olé! olé! olé! pour saluer le revers du Canadien.

Le Tricolore se réveille donc, ce matin, avec un recul de 0-2 sur les bras. Un recul qu'il tentera de combler dès demain alors que la série se poursuivra au Centre Bell.

Dans le but de secouer sa troupe, Bob Gainey a fait appel à Francis Bouillon. Inactif depuis le 19 février dernier en raison d'une blessure à l'aine et à la paroi abdominale, le robuste défenseur n'a effectué que quatre présences avant de retraiter au vestiaire.

On ne l'a pas revu ensuite.

Bob Gainey a aussi décidé de remplacer Tomas Plekanec et Matt D'Agostini par Sergei Kostistyn et Yannick Weber.

S'il est indéniable que Plekanec et D'Agostini ne faisaient rien de bon, le plus jeune des frères K et Weber sont loin d'avoir cassé la baraque. Il faut dire qu'ils sont rares, les joueurs du Canadien qui se sont imposés, hier.

Bon début

Le match a pourtant bien commencé pour le Tricolore.

À mi-chemin en première, Montréal dominait d'ailleurs les tirs au but par 8-2. Alex Tanguay et Alex Kovalev avaient frappé à la porte que Tim Thomas a refusé d'ouvrir.

Sergei Kostitsyn a écopé d'une pénalité et le vent a tourné.

Que oui!

Marc Savard a profité de l'absence du jeune Kostitsyn pour lancer les Bruins en avant 1-0. Le meilleur marqueur des Bruins a hérité d'une rondelle libre dans l'enclave après que Mike Komisarek eut solidement épinglé Chuck Kobasew dans la bande. Comme ils l'ont fait tout le match, les Bruins ont malgré tout gagné la bataille pour les rondelles libres et Savard a décoché un bon tir que Carey Price n'a pu stopper.

Les Bruins ont doublé leur avance sur un but de Chuck Kobasew. Ce dernier a profité de la complicité de ses compagnons de trio Patrice Bergeron et Mark Recchi qui ont habilement contourné la défense du Canadien avec de beaux échanges. De 8-2 qu'ils étaient plus tôt en première, les tirs favorisaient Boston 15-11 au premier entracte.

Alex Kovalev a redonné espoir aux partisans du Canadien éparpillés dans les gradins du Garden en amorçant la deuxième avec un but. L'Artiste a décoché un tir et la rondelle a dévié avant de déjouer Thomas.

Ces espoirs n'ont pas duré.

Shane Hnidy, venu remplacer Matt Hunwick qui a subi une ablation de la rate hier après-midi, a redonné une avance de deux buts aux Bruins. Il a marqué sur un tir de l'enclave. Un tir qui n'a pas nécessairement fait mal paraître Carey Price. Mais un tir qu'un gardien doit bloquer s'il veut guider son équipe vers la victoire en séries.

Profitant de pénalités écopées par Metropolit et Kovalev, les Bruins ont ajouté deux autres buts. Marc Savard a d'abord enfilé son deuxième du match en complétant un échange magnifique auquel tous ses coéquipiers ont participé. Michael Ryder et Dennis Wideman ont obtenu des aides.

Savard totalise maintenant deux buts et cinq points après deux rencontres.

Avec trois secondes à faire à la deuxième période, Michael Ryder a déjoué Price avec un bon tir. La rondelle était dans le but avant que la mitaine n'ait eu le temps de bouger. Ce but a chassé Price de la rencontre.

Le gardien du Canadien se retrouve donc avec, sur les bras, six défaites à ses sept derniers matchs et une moyenne de 3,40 buts accordés par rencontre lors de cette séquence.

Le match s'est terminé dans le tumulte. Après une bagarre remportée par Patrice Begeron aux dépens de Josh Gorges, Milan Lucic a porté un double échec au visage de Maxim Lapierre. Une longue échauffourée a suivi.

Chassé de la rencontre, Lucic pourrait écoper d'une suspension si la LNH décide de sévir en marge de son coup porté à la tête. La table est donc mise pour le prochain match.

 




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Réjean Tremblay

    Les espoirs du Sénateur

    «Même si le Canadien revient avec deux défaites de Boston, ça ne veut pas dire que la série est perdue. Il faut gagner ses matchs à la maison et... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer