Source ID:; App Source:

Défaite crève-coeur du Canadien

Jaroslav Halak a retraité au vestiaire la tête... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Jaroslav Halak a retraité au vestiaire la tête basse.

Photo: André Pichette, La Presse

François Gagnon
La Presse

La journée du Canadien s'est terminée comme elle avait débuté: bien mal!

Après avoir appris qu'il serait privé d'Andrei Markov et de Mathieu Schneider pour le match et peut-être pour une longue période, le Canadien a été victime d'une remontée de deux buts sans riposte des Sénateurs d'Ottawa, qui ont finalement remporté une victoire de 3-2. 

>>> Le sommaire du match

Cette défaite fait mal.

Car le Canadien se réveille à New York, où il croisera les Rangers mardi soir, dans le cadre d'un match que le Tricolore peut maintenant difficilement laisser filer.

Un match qu'il devra tenter de gagner sans Markov et Schneider, les piliers de l'attaque à cinq, qui a été blanchie en trois occasions, dont une supériorité de deux hommes d'une durée de 31 secondes.

Après la défaite, qui a frappé ses joueurs en plein front, Bob Gainey a refusé de commenter une information dévoilée par RDS et confirmée par quelques joueurs voulant que le défenseur russe était hors combat pour trois semaines et que la saison de Schneider était terminée.

Nos collègues parlaient même d'intervention chirurgicale dans le cas de Schneider.

«Je ne peux confirmer ces informations. Tout ce que je peux dire, c'est qu'ils ne sont pas disponibles», a lancé Gainey sans donner d'autres détails.

Si Markov est demeuré à Montréal, Schneider a, quant à lui, pris place à bord de l'avion nolisé par le Tricolore en direction de New York.

Personne ne pouvait toutefois indiquer pourquoi il s'envolait vers New York ou s'il serait en mesure d'endosser l'uniforme.

«Ce sont des pertes énormes pour notre équipe. Tu ne remplaces pas un candidat au trophée Norris et un gars qui a de l'expérience comme Schneider sans en subir des conséquences. Mais nous avons relevé des défis semblables cette année. Personne ne nous prendra en pitié. On doit prendre les moyens pour s'en sortir», a indiqué Mike Komisarek songeur après la défaite.

Encore Kovalev

La première période n'a pas fait de maître. Chacun à leur bout, Jaroslav Halak et Alex Auld ont effectué quelques bons arrêts.

Ce sont les Sénateurs qui ont pris les devants. Profitant d'une pénalité à Glen Metropolit, Chris Campoli est venu appuyer l'attaque et il a déjoué Halak avec un tir en angle que le gardien slovaque n'a pu suivre en raison de la circulation devant lui.

Loin de s'éteindre après ce but, les partisans ont maintenu leurs encouragements. Et c'est leur favori, Alex Kovalev qui les en a remerciés en nivelant les chances à sa façon: avec un puissant tir des poignets décochés du cercle des mises en jeu.

Première étoile de la dernière semaine dans la LNH, Kovalev marquait son huitième but et récoltait son 16e point à ses sept derniers matchs.

Avec une passe récoltée par Saku Koivu sur ce jeu, les membres du premier trio revendiquent maintenant 15 buts et 36 points depuis que Gainey les a regroupés, il y a sept matchs.

En toute fin de période, Mathieu Dandenault a fait dévier un tir frappé de Roman Hamrlik pour donner les devants 2-1 au Canadien.

Le vent a tourné en troisième.

«Nous avons passé trop de temps dans notre territoire et avons écopé de trop de pénalités. Nous avons donné beaucoup d'occasions aux Sénateurs et ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils n'en profitent», a analysé Gainey.

Dany Heatley, après avoir asséné un double-échec à Josh Gorges pour s'en défaire, a fait dévier une passe de Mike Fisher pour marquer le but égalisateur.

«L'arbitre aurait dû décerner une pénalité sur ce jeu. Je le couvrais et sans ce double-échec, jamais il n'aurait pu marquer», vociférait Gorges après la rencontre.

Sur le but de la victoire, Heatley a toutefois surpris Halak avec un tir qui lui a filé sous le bras. Un vilain but qui pourrait ouvrir la porte à un retour de Carey Price, ce soir, à New York.

«Heatley est un marqueur de 40 buts par saison. Il trouve bien des façons de les marquer. Je pense toutefois que Jaro aimerait revoir ce tir», a conclu Gainey, sans préciser ses intentions quant au choix de son gardien pour le match de ce soir.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer