• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Latendresse: «Je ne sais pas vraiment ce qu'il veut de plus...» 
Source ID:; App Source:

Latendresse: «Je ne sais pas vraiment ce qu'il veut de plus...»

Retranché de la formation mardi, Guillaume Latendresse n'arrive... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Retranché de la formation mardi, Guillaume Latendresse n'arrive pas très bien à comprendre ce qui lui arrive, ni ce que Guy Carbonneau lui reproche.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Ce n'était pas la première fois que Guillaume Latendresse était retranché de la formation par l'entraîneur Guy Carbonneau. Mais aujourd'hui, c'était la première fois qu'on voyait le jeune attaquant aussi mêlé.

À vrai dire, il avait l'air ébranlé.

«Ce n'est pas une situation à laquelle je m'attendais, mais je n'ai pas le choix de vivre avec», a confié l'ailier de 21 ans, qui a accepté de rencontrer les journalistes malgré ses tracas.

Le sympathique attaquant, d'ordinaire souriant et espiègle, n'arrive pas très bien à comprendre ce qui lui arrive, ni ce que Carbo lui reproche au fond.

«Je ne sais pas vraiment ce qu'il veut de plus, a laissé tomber Latendresse sur un ton dépité. Je ne me suis pas senti particulièrement visé dans nos conversations, mais je n'ai pas compris à 100%.

«Peut-être qu'il s'attend à ce que j'en apporte plus au plan offensif. Je dois continuer à essayer des jeux même si la confiance n'est pas au maximum.»

Carbo s'est pourtant entretenu avec Sergei Kostitsyn et lui, mardi, pour leur expliquer pourquoi ils allaient sauter leur tour!

«Il nous a parlé à tous les deux et il nous a parlé séparément, a même précisé Latendresse. De mon côté, je n'ai pas tout compris.

«Mais l'essentiel, c'est que si je me suis retrouvé dans les estrades, c'est que je dois faire quelque chose de mal.»

«S'il est encore mêlé, ma porte est toujours ouverte, a relancé Carbo. C'est vrai pour tous mes joueurs.»

On a demandé à Latendresse de tirer au filet en se tenant toujours près de l'enclave. On lui a demandé de jouer de façon robuste. On lui a demandé de protéger la rondelle dans les coins de patinoire. On lui a demandé d'être responsable défensivement.

Se pourrait-il qu'en cours de route, Latendresse ait fini par perdre l'essence du joueur qu'il est véritablement?

C'est en tout cas l'impression qu'il donnait aujourd'hui.

«Je ne veux pas faire de vagues, a cependant insisté Latendresse.

«Je dois garder ma rage en dedans quand je me présente à l'aréna. Si je veux être de mauvaise humeur en retournant chez moi, c'est de mes affaires.»

Carbo reconnaît à mots à peine voilés qu'il souhaite provoquer son jeune attaquant et lui faire sortir tout ce dont il est capable.

«Ce sera à lui, quand il jouera des matchs, d'afficher cette intensité-là, a dit Carbo. C'est sûr que je ne veux pas qu'il soit content de la situation.

«En attendant, on passe 80% de notre temps à parler des joueurs qui ne jouent pas, et ce n'est pas normal...»

Non seulement le Canadien l'a emporté mardi, mais avec la présence de Colton Orr dans la formation des Rangers de New York, demain soir, il y a fort à parier que Georges Laraque ne cèdera pas sa place dans l'alignement.

Le purgatoire de Latendresse pourrait fort bien se prolonger. 




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer