Des partisans des Bills de Buffalo ne sont pas du tout contents de voir leur équipe préférée affronter leurs rivaux de section, les Dolphins de Miami, au Centre Rogers à Toronto en plein mois de décembre.

John Wawrow ASSOCIATED PRESS

Deux abonnés de saison des Bills, Andrew Petrinec et Al Keohane, ont décidé d'agir dans le but d'empêcher les Bills et les Dolphins de jouer bien au chaud, le 7 décembre prochain dans la métropole ontarienne, en mettant en branle une pétition exigeant que le toit rétractable du Centre Rogers soit ouvert pendant la rencontre.

Ces deux amateurs craignent que les Bills perdent un avantage important, eux qui sont habitués de jouer dans le froid, et pas les Dolphins. Ils estiment que leur équipe perdra cet avantage en jouant sous un toit fermé.

Petrinec a indiqué avoir déjà amassé environ 1000 signatures par l'Internet et en personne.

«Nous essayons simplement de faire une différence, a-t-il déclaré. Nous essayons de faire tout ce qui est possible pour aider notre équipe et nous faire entendre, afin que la ligue reconnaisse que les partisans ne sont pas très entichés par ça.»

Les Dolphins ont une fiche à vie de 51-37-1 contre les Bills, mais ils n'ont qu'un dossier de 2-7 lors des matchs disputés après le 1er décembre à Orchard Park - ce qui comprend deux défaites en séries éliminatoires.

Adrian Montgomery, porte-parole pour Rogers Communications, a toutefois affirmé que la pétition ne donnera rien, puisqu'il n'était pas du tout question d'ouvrir le toit. Le système de drainage ne permet pas de disputer un match sous la pluie ou la neige, a-t-il fait savoir. Il a par ailleurs noté que le toit est verrouillé en place dès la fin de la saison des Blue Jays de Toronto.