Le quart-arrière Brady Quinn des Browns de Cleveland s'est fracturé l'index de la main droite en première demie dans une victoire contre les Bills de Buffalo, lundi, mais il tentera de jouer dimanche contre les Texans de Houston.

ASSOCIATED PRESS

L'équipe avait d'abord cru que Quinn avait seulement été victime d'une contusion à la main après avoir frappé le casque d'un joueur des Bills. Mais comme la douleur persistait après l'entraînement de mercredi, il s'est soumis à des rayons X qui ont révélé une fracture à l'extrémité de son doigt.

Un spécialiste à la clinique de Cleveland lui a toutefois donné la permission de jouer.

«Nous allons le surveiller de près pour qu'il n'aggrave pas sa blessure, a révélé l'entraîneur Romeo Crennel, jeudi. Mais il va jouer, il va s'entraîner, il va essayer d'aider l'équipe à gagner.»

À son deuxième départ en carrière et son premier à l'étranger, Quinn a poursuivi le match contre les Bills et il l'a terminé avec 14 passes complétées en 36 tentatives pour des gains de 185 verges. À la fin du quatrième quart, il a complété des passes de 12 et 16 verges pour préparer le placement victorieux de 56 verges de Phil Dawson avec 1:39 à jouer.

Avant l'entraînement de jeudi, Quinn a expliqué qu'il s'était cogné la main au premier et deuxième quarts. Il a été surpris d'apprendre qu'il avait été victime d'une fracture.

«C'est quelque peu douloureux, a-t-il dit. J'ai participé à l'entraînement hier, de même qu'aujourd'hui. Nous prenons toutes les précautions afin de s'assurer que tout va bien.»

Quinn, qui a récemment remplacé Derek Anderson comme quart partant des Browns, n'a pas semblé ennuyer pour lancer le ballon pendant les 30 premières minutes de l'entraînement auquel les journalistes étaient autorisés à assister.

Quinn portera une attelle à son doigt quand il ne sera pas sur le terrain.