L’équipe de Washington dans la Ligue nationale de football se fera dorénavant appeler les Commanders.

Mis à jour le 2 février
Stephen Whyno Associated Press

La nouvelle identité a été dévoilée mercredi, 18 mois après que la célèbre concession du football américain eut abandonné son ancien nom, critiqué depuis des décennies pour son caractère offensant pour les Amérindiens, et sous la pression de commanditaires.

Au cours des deux dernières saisons, elle se faisait fait appeler « L’équipe de football de Washington ».

L’équipe de Washington se joint aux Guardians de Cleveland, au Baseball majeur, à titre d’organisations sportives de l’Amérique du Nord ayant décidé d’abandonner leur surnom associé aux Amérindiens.

Les Blackhawks de Chicago, dans la Ligue nationale de hockey, les Chiefs de Kansas City, dans la NFL, et les Braves d’Atlanta, au Baseball majeur, ont fait savoir qu’ils n’avaient pas l’intention de les imiter.

Les Commanders garderont les couleurs bourgogne et or que l’équipe de Washington portait lorsqu’elle a gagné trois Super Bowl, en 1983, 1988 et 1992.

Le nouveau nom permet aussi de répondre aux désirs du président de l’équipe, Jason Wright, et de l’entraîneur-chef, Ron Rivera, qui souhaitaient le voir associé de quelconque façon avec l’armée des États-Unis.

Le nom des Commanders a été préféré à ceux des Red Hogs, Admirals et Presidents.