La 13e semaine d’activités dans la NFL débutera, jeudi soir, avec une rencontre opposant les Cowboys de Dallas aux Saints de La Nouvelle-Orléans, deux équipes en perte de vitesse. Les Saints ont perdu leurs quatre derniers matchs, alors que les Cowboys n’ont gagné qu’un seul de leurs quatre derniers. Voici l’état des forces dans le circuit Goodell.

Publié le 2 déc. 2021
Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

1- Packers de Green Bay (9-3) – Parmi les meilleures équipes du circuit, c’est celle-ci qui a été la plus constante. Les Packers n’ont aucune faiblesse flagrante, et le retour à Green Bay de Randall Cobb a donné une option de plus à Aaron Rodgers dans le jeu aérien. Cobb a toutefois quitté le dernier match des siens en raison d’une blessure à l’aine.

2- Buccaneers de Tampa Bay (8-3) – Tom Brady a lancé une interception à chacun de ses quatre derniers matchs et six au total au cours de cette période. On a pu constater lors de la victoire des Bucs, dimanche à Indianapolis, que Rob Gronkowski demeurait une cible de choix pour son pote Brady. Le Gronk a récolté 123 des 226 verges du club par la passe.

3- Patriots de la Nouvelle-Angleterre (8-4) – Six victoires de suite pour la troupe de Bill Belichick, qui disputera son match le plus important de la saison lundi à Buffalo. Les Pats visiteront ensuite les Colts le 18 décembre avant d’accueillir ces mêmes Bills le 26 décembre. S’ils gagnent deux ou trois de ces parties, les Patriots devront être considérés comme des aspirants légitimes.

4- Cardinals de l’Arizona (9-2) – Les Cards ont la meilleure fiche de la ligue, mais n’ont pas bien paru du tout lors de leur plus gros test de la saison contre les Packers. Kyler Murray (cheville) et DeAndre Hopkins (ischio-jambier) étaient limités lors de l’entraînement de mercredi et leur présence au Soldier Field, dimanche, demeure incertaine.

5- Bills de Buffalo (7-4) – C’est une très lourde perte que viennent de subir les Bills avec la blessure de Tre’Davious White, qui ratera le reste de la saison après s’être déchiré un ligament croisé antérieur, jeudi dernier. White est le meilleur joueur défensif de l’équipe et l’un des cinq meilleurs demis de coin de la NFL.

6- Chiefs de Kansas City (7-4) – Que Patrick Mahomes et l’attaque aient recommencé à bien jouer n’est pas surprenant, mais l’amélioration de la défense, si. Les Chiefs n’ont accordé que 47 points dans leur présente série victorieuse de quatre matchs.

7- Bengals de Cincinnati (7-4) – C’était la première fois en plus de 30 ans que les Bengals battaient les Steelers trois fois de suite. Ils affronteront maintenant les Chargers dans ce qui sera le premier affrontement entre Joe Burrow et Justin Herbert. Ce dernier était le réserviste de Tyrod Taylor lorsque les deux équipes ont joué l’une contre l’autre lors de la première semaine du calendrier de 2020.

8- Rams de Los Angeles (7-4) – Ça ne va bien ni en attaque ni en défense chez les Rams. Matthew Stafford multiplie les revirements et jouerait en dépit de blessures, tandis que la défense joue beaucoup trop mollement pour veiller tard en janvier.

PHOTO TONY AVELAR, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Matthew Stafford, des Rams de Los Angeles

9- Ravens de Baltimore (8-3) – Lamar Jackson a lancé quatre interceptions et les Ravens n’ont marqué que 16 points, mais ils ont tout de même trouvé le moyen de gagner, dimanche soir. Les Corbeaux sont chanceux d’avoir une fiche de 8-3, mais on fait sa chance.

10- Titans du Tennessee (8-4) – Sans Derrick Henry, A.J. Brown, Julio Jones et Bud Dupree, entre autres, les Titans sont considérablement affaiblis et vulnérables en ce moment. N’eût été leur impressionnante séquence qui a couvert la période entre la mi-octobre et la mi-novembre, ils seraient menacés de rater les éliminatoires.

11- Cowboys de Dallas (7-4) – Mike McCarthy (COVID-19) ne sera pas sur les lignes de côté du Ceasars Superdome, jeudi soir, et sera remplacé par le coordonnateur défensif, Dan Quinn. L’ailier défensif DeMarcus Lawrence effectuera quant à lui un retour au jeu après avoir raté les 10 derniers matchs en raison d’une fracture à un pied.

12- Colts d’Indianapolis (6-6) – Comment expliquer que les Colts aient opté pour 26 jeux de passe consécutifs alors qu’ils possèdent un porteur de ballon de la trempe de Jonathan Taylor ? Le front défensif des Buccaneers est très bon, soit, mais Taylor a tout de même gagné 83 verges en 16 courses (moyenne de 5,2).

13- 49ers de San Francisco (6-5) – Les Niners sont de retour dans le coup dans la Nationale, mais seront privés de leur meilleur joueur, Deebo Samuel (aine), pour un ou deux matchs. Samuel a déjà 1006 verges aériennes, 203 au sol et a marqué 10 touchés.

14- Broncos de Denver (6-5) – Les Broncos ont gagné leurs trois premiers matchs, ont perdu leurs quatre suivants, puis ont remporté trois de leurs quatre plus récents. L’une des équipes les plus imprévisibles de la ligue.

15- Chargers de Los Angeles (6-5) – Gagne une, perd une, gagne une, perd une… Les Chargers manquent trop de constance pour être considérés comme l’une des puissances de l’Américaine.

16- Raiders de Las Vegas (6-5) – Si les Raiders veulent lutter pour une place dans le tournoi jusqu’à la toute fin, deux joueurs en particulier devront être plus productifs. En défense, Maxx Crosby n’a réussi aucun sac dans huit de ses neuf derniers matchs, alors qu’en attaque, le demi Josh Jacobs connaît une saison très ordinaire avec 420 verges au sol et une moyenne de 3,8 verges par course.

17- Browns de Cleveland (6-6) – Il est franchement étonnant de voir les Browns jouer avec aussi peu d’intensité alors que leur saison est dans la balance. On croyait qu’ils connaîtraient du succès pour plusieurs années après leur beau parcours de 2020, mais rien n’est moins sûr.

18- Dolphins de Miami (5-7) – Ce sera malheureusement trop peu, trop tard pour les Dolphins, qui ont gagné leurs quatre dernières parties après une série de sept défaites. Tua Tagovailoa a enregistré un coefficient d’efficacité de 104,0 ou plus à chacun de ses trois derniers matchs.

PHOTO JASEN VINLOVE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Tua Tagovailoa, des Dolphins de Miami

19- Steelers de Pittsburgh (5-5-1) – L’absence des joueurs de ligne défensive Stephon Tuitt et Tyson Alualu se fait énormément sentir alors que la défense occupe le 28e rang de la ligue pour les verges au sol accordées par match (133,1). Les Steelers joueront leur saison dimanche contre Baltimore.

20- Vikings du Minnesota (5-6) – Si les Vikings ne participent pas aux éliminatoires, on peut présumer que Mike Zimmer sera en danger de perdre son poste. Les Vikings font du surplace depuis quelques années, même si leur formation est fort respectable sur papier. Zimmer est l’entraîneur-chef du club depuis 2014.

21- Saints de La Nouvelle-Orléans (5-6) – Selon toute vraisemblance, c’est Taysom Hill qui sera le quart partant des Saints, jeudi soir, contre Dallas. Après quatre revers consécutifs, les Saints doivent stopper l’hémorragie afin de demeurer dans la lutte, eux qui doivent notamment composer avec des blessures au demi offensif Alvin Kamara et à leurs deux bloqueurs réguliers, Terron Armstead et Ryan Ramczyk.

22- Eagles de Philadelphie (5-7) – Premier choix des Eagles en 2021, DeVonta Smith connaît une bonne saison recrue avec 48 attrapés pour 686 verges et 4 touchés. C’est un peu plus difficile pour le premier choix de l’équipe en 2020, Jalen Reagor, un autre ailier espacé. Reagor n’a saisi que 25 passes pour 202 verges et 2 touchés cette saison.

23- Falcons d’Atlanta (5-6) – Matt Ryan mérite des éloges pour son jeu en 2021. Julio Jones est parti, Calvin Ridley est à l’écart du jeu, et c’est Cordarrelle Patterson, un ancien ailier espacé, qui est le meilleur porteur de ballon du club… Les statistiques de Ryan n’ont rien d’extraordinaire, mais c’est en grande partie grâce à lui que les Falcons connaissent une saison respectable.

24- Équipe de Washington (5-6) – Taylor Heinicke est-il en voie de devenir un quart partant à long terme, lui qui n’était même plus dans la NFL il y a un an ? À ses trois derniers matchs, Heinicke a complété 69 de ses 89 passes et a totalisé 5 touchés contre une seule interception. Washington a gagné ces trois matchs et est de retour dans la lutte pour une place de meilleur deuxième.

25- Giants de New York (4-7) – Verra-t-on le noyau de joueurs offensifs des Giants ensemble sur le terrain un jour ? Cette fois, c’est le quart-arrière Daniel Jones qui pourrait s’absenter, dimanche, en raison d’une blessure au cou.

26- Seahawks de Seattle (3-8) – Russell Wilson a perdu chacun de ses trois départs depuis son retour au jeu et les Seahawks n’ont marqué que 29 points dans ceux-ci. Attendez-vous à ce que la spéculation quant à son avenir avec l’équipe reprenne de plus belle très prochainement.

PHOTO GEOFF BURKE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Russell Wilson, des Seahawks de Seattle

27- Bears de Chicago (4-7) – Avec Justin Fields, Darnell Mooney et Cole Kmet, les Bears possèdent quelques pièces intéressantes en attaque, mais d’autres jeunes joueurs devront se greffer à ce noyau. Surtout si le vétéran Allen Robinson II s’en va comme joueur autonome en mars.

28- Panthers de la Caroline (5-7) – Le deuxième séjour de Cam Newton chez les Panthers n’est pas parti pour durer très longtemps… La saison de Christian McCaffrey (cheville) est terminée et celle des Panthers l’est probablement, elle aussi. Défaits dans sept de leurs neuf derniers matchs, les Panthers affronteront notamment les Bills et les Buccaneers à deux occasions dans la dernière ligne droite.

29- Jets de New York (3-8) – Il est difficile de savoir jusqu’à quel point Laurent Duvernay-Tardif a joué un rôle dans ce succès, mais à son deuxième départ avec les Jets, l’équipe a récolté 157 verges au sol dans sa victoire de 21-14 face aux Texans.

30- Texans de Houston (2-9) – Si les Texans ne réussissent pas à échanger Deshaun Watson en retour de plusieurs bonnes sélections au repêchage, la reconstruction risque d’être longue et pénible. À vrai dire, il n’y a aucun joueur autour duquel les Texans pourraient reconstruire actuellement…

31- Jaguars de Jacksonville (2-9) – Urban Meyer a réitéré qu’il n’était pas intéressé à retourner dans la NCAA après que son nom eut été mentionné pour l’ouverture du poste d’entraîneur-chef à l’Université Notre Dame. Si les Jaguars ne commencent pas à gagner plus souvent, il n’aura peut-être pas le choix.

32- Lions de Detroit (0-10-1) – Les Lions devraient gagner au moins deux de leurs six derniers matchs pour ne pas avoir le tout premier choix du prochain repêchage. Mais la mauvaise nouvelle pour les Lions, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’espoir qui peut être considéré comme une valeur sûre au poste de quart-arrière.