Les Alouettes ont commenté, mardi après-midi, la décision de la Ville de Montréal et de la mairesse Valérie Plante d’interdire tout événement sportif ou culturel à Montréal jusqu’au 2 juillet prochain.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

« L’organisation appuie la décision de la mairesse Valérie Plante. La chose la plus importante à faire en ce moment est de prendre les mesures afin d’éviter que ne se propage la COVID-19 et ce pour la santé et la sécurité de tous », a affirmé le président des Alouettes, Mario Cecchini.

Dans un communiqué de presse envoyé plus tôt dans la journée, la Ligue canadienne de football avait quant à elle indiqué que le scénario d’une potentielle saison de 18 matchs n’avait toujours pas écarté, même si la saison devait à l’origine débuter le 11 juin.

« Bien qu’il soit maintenant clair que la saison 2020 de la LCF ne pourra pas s’amorcer avant le début du mois de juillet, nous maintenons notre engagement de travailler avec nos équipes, l’Association des joueurs de la LCF, RDS et TSN afin de disputer une saison complète ou une saison qui se rapprochera le plus possible d’une saison complète. Nous reconnaissons que cela exigera une certaine dose de créativité, et nous nous préparons pour différents scénarios », a commenté le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie.

En éliminant les deux matchs préparatoires prévus au calendrier des équipes, de même qu’en diminuant ou en éliminant les trois semaines de relâche dont bénéficie chacune d’elles durant la saison, la LCF pourrait effectivement parvenir à disputer une saison de 18 matchs si elle commençait en juillet.