Le repêchage de la NFL aura lieu dans un format virtuel, alors que le personnel de chacune des équipes travaillera de son domicile.

Barry Wilner
Associated Press

Dans une communication transmise lundi aux 32 équipes dont l’Associated Press a obtenu copie, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a dressé les grandes lignes du fonctionnement retenu pour le repêchage, qui aura lieu du 23 au 25 avril. Parmi ces lignes directrices : aucun rassemblement possible.

« Nous avons étudié ce dossier au cours des derniers jours avec les comités de compétition et de direction, a écrit Goodell. Ceci confirme que les équipes feront leur repêchage à distance, et que leur personnel doit travailler de la maison. »

PHOTO MARK HUMPHREY, AP

Le repêchage de la NFL est devenu un événement en soi dans le monde du football, devancé seulement par le Super Bowl et le match inaugural de la NFL. Le repêchage de cette année ne ressemblera pas à ceux des années récentes. Ci-haut, la foule rassemblée à Nashville, au Tennessee, le jour du repêchage de l’an dernier le 27 avril 2019.

La ligue a ordonné la fermeture de tous les complexes et édifices des clubs le 26 mars, pour une durée indéterminée.

« Nous allons les rouvrir quand ce sera sécuritaire de le faire, en vertu des recommandations des autorités de santé publique et du gouvernement », a ajouté Goodell.

Le repêchage devait avoir lieu à Las Vegas, mais la NFL a annulé tout évènement public le mois dernier afin d’aider à la lutte au coronavirus. Lundi, Goodell a indiqué aux équipes comment elles devront faire leurs sélections.

« Nous avons pris cette décision pour plusieurs raisons, a-t-il noté. Tous les clubs n’auront pas accès à leurs bureaux, ce qui est contraire au principe d’équité.

“Par ailleurs, nous désirons que tous les employés de la NFL se plient aux directives du gouvernement et fassent la promotion de mesures d’hygiène sécuritaires et appropriées. Notre personnel va faire la même chose, travaillant de l’extérieur de nos bureaux. Après consultation de nos conseillers médicaux, nous ne pouvons envisager alternative qui soit préférable d’un point de vue médical ou de santé publique, en vertu des différents besoins des équipes, des besoins de bien évaluer les participants et des risques que pourraient encourir les employés des clubs. »

Plusieurs directeurs généraux auraient préféré que le repêchage soit reporté, se plaignant d’un manque d’équité. Mais les propriétaires d’équipes ont mis de la pression pour que le plus important évènement de l’entre-saison de la NFL ait lieu aux dates prévues. Chaque équipe doit non seulement s’assurer de la sécurité de son personnel, mais de faire tomber toute perception de déséquilibre compétitif, selon les directives du commissaire.

« Nous travaillerons dans un environnement jamais exploré auparavant, a souligné Goodell. Un environnement qui exigera de la flexibilité, de la patience et de la coopération. »

Cette décision empêchera donc les Saints de La Nouvelle-Orléans d’opérer de vastes bureaux de la Brasserie Dixie.

L’entraîneur-chef des Saints, Sean Payton, a déclaré la semaine dernière que le directeur général Mickey Loomis, une poignée d’employés et lui travailleraient en vidéoconférence de la brasserie, qui appartient à l’empire du propriétaire du club, Gayle Benson, en Louisiane. les bureaux de la brasserie sont de l’autre côté de la rue de ceux des Saints.

Payton avait assuré que l’équipe avait fait tout en son pouvoir afin que ces installations répondent aux normes des Centres pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) pour les lieux de travail. Personne n’aurait pu entrer dans la salle sans que sa température ne soit prise au préalable et tous auraient travaillé à au moins six pieds de distance des autres.

Les Saints n’ont pas immédiatement commenté la décision de la NFL, ni sur le le temps et les efforts déployé pour installer ce lieu de travail qui devra maintenant être démantelé.

Au niveau de la retransmission télévisuelle du repêchage, rien n’est encore finalisé, bien qu’on s’attende à ce qu’ESPN et le NFL Network le présentent, possiblement de façon conjointe.