(Détroit) Deshaun Watson a lancé deux passes de touché en première demie, puis deux autres au quatrième quart et les Texans de Houston ont vaincu les Lions de Detroit 41-25, jeudi.

Larry Lage
Associated Press

Et là encore, Watson n’était pas satisfait.

« C’était assurément une bonne performance, mais j’ai raté deux touchés », a-t-il affirmé.

Le dynamique quart des Texans a complété 17 de ses 25 passes pour 318 verges de gains, quatre touchés et aucune interception. Il a lancé 15 passes de touché contre aucune interception à ses six derniers matchs.

« Il faut donner du crédit aux joueurs devant, a mentionné l’entraîneur-chef par intérim des Texans, Romeo Crennel. S’il a du temps, il sera en mesure d’exécuter les jeux. Les joueurs peuvent se libérer et il peut les atteindre en raison de la précision de ses passes. »

L’ailier défensif J. J. Watt a marqué un majeur sur un retour d’interception tôt dans le match, tandis que Will Fuller a capté six passes pour 171 verges de gains et a inscrit deux touchés pour les Texans (4-7). Ces derniers ont gagné deux matchs de suite pour une première fois cette saison et présentent un dossier de 4-3 sous les ordres de Crennel.

« C’est bien, mais nous n’avons pas assez gagné », a observé Crennel.

Les Lions (4-7) pourraient aussi terminer la campagne avec un entraîneur par intérim, alors qu’ils ont glissé à 13-29-1 sous la tutelle de l’entraîneur Matt Patricia.

« Chaque jour, ma concentration est dirigée vers les joueurs dans ce vestiaire. Je veux travailler aussi fort que possible pour les aider à avoir du succès », a exprimé Patricia.

Patricia et le directeur général Bob Quinn ont reçu un vote de confiance des propriétaires avant la saison, mais ces derniers espéraient voir l’équipe dans la course aux éliminatoires. Il est peu probable que les Lions disputent des matchs significatifs en décembre.

Les Lions ont ouvert le pointage avant de s’effondrer avec des revirements sur deux jeux offensifs consécutifs et trois possessions d’affilée en première demie. Les Texans occupaient pourtant le dernier rang de la NFL avant la rencontre avec seulement cinq revirements provoqués cette saison.

Watt a levé les bras en appliquant de la pression et a intercepté une passe de Matthew Stafford avant de filer sur 19 verges pour un touché au premier quart. Sur le jeu suivant des Lions à l’attaque, Jonathan Williams a échappé le ballon et les Texans en ont profité alors que Watson a lancé une passe payante de deux verges à C. J. Prosise pour creuser l’écart à 13-6.

Watson a également lancé une passe de touché à Duke Johnson pour donner une avance de 20-14 aux Texans tôt au deuxième quart.

Les Texans ont porté le coup de grâce tôt au quatrième quart. Watson a lancé une longue passe de touché de 40 verges à Fuller pour porter la marque à 34-17. Watson a à nouveau repéré Fuller fin seul un peu plus tard sur un jeu truqué pour un majeur sur 34 verges.

Stafford a été 28-en-42 pour 295 verges de gains, une passe de touché de 14 verges à Mohamed Sanu et une interception. Adrian Peterson a inscrit deux majeurs sur des courses d’une verge chacune en première demie pour les Lions.