La Ligue nationale de football placera toutes ses équipes en protocole intensif, à compter de samedi, pour réduire les risques liés à la COVID-19 au moment où le nombre de cas est en hausse à travers les États-Unis.

Rob Maaddi
Associated Press

Le port du masque sera obligatoire en tout temps aux installations des équipes, incluant lors des entraînements et dans les salles de musculation.

Les réunions devront avoir lieu en mode virtuel ou dans les plus vastes espaces intérieurs, avec l’accord de la ligue.

Les joueurs et le personnel devront aller chercher leurs repas et quitter les lieux pour éviter les rassemblements dans les cafétérias. Le temps passé dans les vestiaires sera également limité.

Selon un avis acheminé aux équipes, mercredi, par le commissaire Roger Goodell et qu’a obtenu l’Associated Press, les équipes qui ont tenu leurs opérations en mode de protocole intensif ont réduit les contacts rapprochés par plus de 50 % depuis la cinquième semaine de la saison régulière.

« Ces réductions soutenues et les bénéfices sanitaires et sécuritaires qui en résulteront font qu’il est approprié de mettre en place le protocole intensif sur une base obligatoire partout dans la ligue », a écrit Goodell dans l’avis envoyé aux équipes.

Jusqu’à maintenant, 28 équipes ont mis en place le protocole intensif à un moment où l’autre de la saison, et 16 formations l’ont appliqué plus d’une fois.

« Les journées fériées qui approchent, à commencer par l’Action de grâce la semaine prochaine, vont engendrer de nouveaux risques d’exposition auxquels nous devons réagir maintenant », a également noté le commissaire de la NFL.

« Parce que nous comptons sur un programme très sophistiqué de tests quotidiens, nous savons à quel moment le virus pénètre à l’intérieur de nos installations, ce qui met en relief l’importance de la recherche des contacts et d’autres mesures pour minimiser les contacts rapprochés à l’intérieur des installations », a-t-il ajouté.

Selon Goodell, de récents exemples ont démontré l’importance de réduire les contacts rapprochés à haut risque.

« En plusieurs occasions, nous avons vu des individus identifiés selon ce concept obtenir des résultats positifs dans un bref intervalle de temps. Nous avons également vu de nombreux exemples où des gestes efficaces de la part des équipes pour limiter ces contacts rapprochés ont permis d’empêcher le virus de se propager à l’intérieur du club et d’empêcher des joueurs ou des entraîneurs de rater des séances d’entraînement ou des matchs. »

Mardi, la NFL a annoncé qu’il y avait eu 17 nouveaux cas positifs confirmés parmi les joueurs et 35 parmi d’autres membres du personnel pendant la semaine du 8 au 14 novembre.

Ces ajouts portent à 95, chez les joueurs, et 175, parmi les autres membres du personnel, le nombre de cas positifs depuis le 1er août dans la ligue, sans compter les nouveaux cas cette semaine.

Les Jets de New York, les Seahawks de Seattle, les Buccaneers de Tampa Bay et l’équipe de Washington sont les quatre formations qui n’avaient toujours pas mis en place le protocole intensif cette saison.

« Bon, ça change certaines choses », a reconnu Pete Carroll, l’entraîneur-chef des Seahawks.

« Ce n’est pas un problème pour nous. Nous allons faire ce qu’il faut. Nous allons respecter les règlements à la lettre et continuer de nous dire que nous pouvons nous tirer d’affaire. Je pense que l’attitude est importante parce que ça doit se transposer dans tous les aspects, dans toutes les facettes des vies de tout un chacun. »

Invité à décrire ses états d’âme au sujet du protocole intensif, le secondeur Alexander Johnson, des Broncos, a résumé les choses simplement : « Nous devons faire ce qu’il se doit pour être payé. »

Le demi de coin Avonte Maddox, des Eagles, qui partage un logement avec son coéquipier Dallas Goedert, a fait savoir qu’ils n’accueilleront probablement pas des membres de leur famille ou des amis pendant l’Action de grâce pour éviter de courir des risques.

« Vous devez faire le nécessaire pour demeurer en sécurité et être capables de pratiquer ce sport », a rappelé Maddox.

« Vous devez être responsables à la maison et être prêts pour ce qui est mis en place pour nous. »