David Braley, l’homme d’affaires d’Hamilton qui a détenu trois équipes de la Ligue canadienne de football, est décédé à l’âge de 79 ans, lundi.

La Presse Canadienne

Les Lions de la Colombie-Britannique ont indiqué par communiqué que Braley est décédé à son domicile de Burlington, en Ontario, lundi matin.

Aucune cause du décès n’a été avancée, pour le propriétaire et président des Lions de la Colombie-Britannique.

Braley a remporté plusieurs titres de la Coupe Grey comme propriétaire des Lions (en 2000, 2006 et 2011).

Comme propriétaire des Argonauts de Toronto, en 2012, il a remporté la 100e édition du match de championnat.

« Il a (aussi) joué un rôle stratégique au sein de la LCF comme membre de son conseil des gouverneurs, président du conseil et commissaire par intérim, a dit par communiqué le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie.

« Il a défendu avec passion l’idée que la Coupe Grey, la LCF et le football canadien jouent un rôle important dans la vie culturelle et sportive des Canadiens, et que (ces repères) méritent d’être soutenus et célébrés.

« Nous sommes très reconnaissants de ses innombrables contributions. David Braley sera toujours une légende de la LCF. »

Braley est né à Montréal, mais il a grandi à Hamilton. Après avoir étudié à l’Université McMaster, il a amorcé sa carrière avec la General Motors Acceptance Corporation, à Hamilton, avant de se joindre à la compagnie d’assurances London Life.

Il s’est joint à la LCF en 1987, en tant que propriétaire des Tiger-Cats de Hamilton. L’organisation est toutefois devenue propriété de la communauté en 1990. Il n’est pas demeuré longtemps hors des cadres de la LCF, acquérant les Lions en 1997.

Braley a aussi été propriétaire des 86ers de Vancouver, un club de soccer, et plus tard des Whitecaps de Vancouver, jusqu’en 2000, alors qu’ils évoluaient dans la A-League.

Il est devenu en 2010 propriétaire des Argos, devenant la seule personne de l’histoire de la ligue à détenir deux équipes de façon simultanée. Il en est demeuré le propriétaire jusqu’en mai 2015, quand il a vendu l’équipe à Bell et Larry Tannebaum, président de Maple Leafs Sports & Entertainment.

Braley a présidé le Bureau des gouverneurs de la LCF en plus d’agir à titre de commissaire par intérim, de mars à novembre 2002.

« L’appel m’apprenant son décès m’a brisé le cœur », a dit sur Twitter Wally Buono, ancien entraîneur-chef des Lions. « C’est un jour triste pour les nombreuses personnes qu’il a touchées », a ajouté Buono, qui a joué 10 saisons pour les Alouettes de Montréal comme secondeur et botteur de dégagement.

Braley a aussi été président des Championnats du monde de cyclisme d’Hamilton, en 2003, en plus d’être directeur du comité de candidature de Toronto en vue de l’obtention des Jeux panaméricains de 2015. Il a toutefois dû quitter ses fonctions en mai 2010, lorsque nommé au Sénat par le premier ministre Stephen Harper.

Il a démissionné en 2013, sans citer les raisons de son départ.

Braley a été intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2012 et a reçu l’Ordre du Canada en 2019.