(Miami) Russell Wilson a récolté 360 verges de gains aériens et deux passes de touché et les Seahawks de Seattle ont défait les Dolphins de Miami 31-23, dimanche.

Paul Gereffi
Associated Press

Les Seahawks ont remporté les quatre premiers matchs d’une saison pour une deuxième fois dans leur histoire. Ils avaient aussi commencé la campagne 2013 avec une fiche de 4-0 et ils avaient éventuellement remporté le Super Bowl.

« Pour nous, c’est énorme de commencer la saison 4-0, a dit Wilson. Nous voulons continuer à gagner un match à la fois. C’est tout ce qui compte pour nous. »

Ils ont également inscrit 30 points ou plus dans un quatrième match de suite pour une première fois depuis 2015.

Le décalage horaire et la chaleur n’ont pas affecté les Seahawks. Malgré une tertiaire décimée par les blessures, les Seahawks ont forcé les Dolphins à se contenter de cinq placements avant d’enfin finalement accorder un touché en fin de rencontre.

PHOTO WILFREDO LEE, AP

Russell Wilson

« Nous les avons gardés devant nous tout au long du match et les avons forcés à mériter chaque verge », a dit l’entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll.

Wilson a lancé une passe de 57 verges à David Moore tard en première demie, ce qui a mis la table pour un majeur qui permettait aux Seahawks de mener 17-9 à la mi-temps.

Wilson, qui a été 24-en-34, a égalé un record de Peyton Manning avec 16 passes de touché lors des quatre premières rencontres d’une saison. Manning a accompli l’exploit en 2013.

DK Metcalf a capté quatre passes pour 106 verges de gains, et Moore, trois pour 95 verges, tandis que Chris Carson a amassé 80 verges de gains au sol en plus de marquer deux majeurs.

Carson représentait un cas incertain avant la rencontre en raison d’une entorse à un genou.

« Chris est tout un joueur de football et il n’a peur de rien », a dit Carroll.

Les Seahawks sont toutefois arrivés à court lors de deux visites dans la zone dangereuse, incluant une fois quand Xavien Howard a intercepté une passe de Wilson. Les Seahawks étaient 10-en-10 jusque-là cette saison lors de leurs visites dans la zone dangereuse.

Ryan Fitzpatrick a été 29-en-45 pour 315 verges de gains, mais il a été victime de deux interceptions pour les Dolphins (1-3). Il a aussi inscrit un majeur au sol et a été le joueur le plus productif des siens par la course avec 47 verges de gains.

« L’histoire du jour est que nous étions en mesure d’avancer avec le ballon sans toutefois être capable d’atteindre la zone des buts, que ce soit en raison des punitions, d’une mauvaise exécution ou de mauvaises décisions de ma part », a dit Fitzpatrick.

« Je crois que plusieurs joueurs au sein de notre équipe ont assez bien joué pour nous permettre de gagner. Malheureusement, je ne fais pas partie de ce groupe », a-t-il ajouté.

Alors que les Seahawks menaient 17-15, Wilson a lancé une passe de touché de 17 verges à Moore pour creuser l’écart à 24-15 avec 5 : 24 à faire au quatrième quart.

Sur la possession suivante des siens, Wilson a rejoint Metcalf pour un gain de 32 verges qui approchait les Seahawks à la ligne d’une verge des Dolphins. Carson a suivi avec son deuxième majeur de la rencontre avec 4 : 05 à faire, et les Seahawks menaient 31-15.

Fitzpatrick a marqué l’unique touché des Dolphins avec 1 : 50 à écouler, mais les Seahawks ont récupéré le botté court.

Jason Sanders a réussi cinq placements pour les Dolphins.