La NFL réduira son calendrier préparatoire de moitié et repoussera le début de celui-ci afin que les équipes aient plus de temps pour s’entraîner, à la suite de l’adoption des entraînements virtuels pendant la pandémie de coronavirus, a révélé une source au fait de la situation à l’Associated Press.

Associated Press

Cette personne a requis l’anonymat puisque la ligue n’a toujours pas annoncé que son calendrier préparatoire passera de quatre à deux matchs par équipe.

La pandémie a contraint les équipes à effectuer l’ensemble du programme d’entraînement estival sur des plateformes virtuelles. En conséquence, les clubs se réuniront pour la première fois lorsque le coup d’envoi aux camps d’entraînement sera officiellement donné, le 28 juillet.

Si on soustrait les mini-camps habituels, les entraînements sur le terrain et les séances de prises de poids obligatoires entre avril et juin, la remise en forme progressive des joueurs ne se fera pas de la même manière qu’à l’habitude. Ainsi, l’abolition de la première semaine de matchs préparatoires, du 13 au 16 août, permettra aux équipes de peaufiner leurs habiletés.

Les formations de la NFL disputeront des matchs préparatoires du 20 au 24 août, puis du 27 au 30 août, alors qu’à l’habitude les 32 clubs du circuit Goodell en sont à leurs deuxième et troisième semaines d’activités – ils auraient alors disputé un match à domicile et un autre à l’extérieur.

Les derniers matchs préparatoires, prévus le 3 septembre, ont aussi été éliminés, afin d’offrir plus de temps aux équipes de se préparer en vue du calendrier régulier. Celui-ci se mettra en branle le 10 septembre, avec un duel entre les Texans de Houston et les champions en titre du Super Bowl, les Chiefs de Kansas City.

Aucun changement n’a été apporté au calendrier régulier.